Corinne Cahen – «Chaque enfant doit valoir le même montant»

Publié

Corinne Cahen«Chaque enfant doit valoir le même montant»

LUXEMBOURG - Face à l'engouement suscité par la réforme à venir des allocations familiales, «L'essentiel Online» a sollicité la ministre de la Famille pour qu'elle réponde directement aux internautes.

Pour Corinne Cahen, ministre de la Famille, certaines critiques virulentes sont issues de personnes «qui sont contre tout (…) et avec qui il ne sera jamais possible de parler de façon constructive».

Pour Corinne Cahen, ministre de la Famille, certaines critiques virulentes sont issues de personnes «qui sont contre tout (…) et avec qui il ne sera jamais possible de parler de façon constructive».

Editpress

Annoncée à plusieurs reprises par le Premier ministre Xavier Bettel, la réforme des allocations familiales se trouve au centre de toutes les polémiques. Même si cette dernière se trouve encore au stade de la réflexion, les grandes lignes avancées pour expliquer la démarche du gouvernement ont déclenché des réactions passionnées. Voire virulentes. Rien que sur L'essentiel Online, plusieurs centaines de commentaires ont été émis sur cette thématique. Corinne Cahen, ministre de la Famille (DP), a accepté de répondre aux principales inquiétudes émises par les internautes.

«Cette réforme vise à impacter directement les familles nombreuses»

Corinne Cahen: C'est faux, puisque je ne veux pas toucher aux allocations existantes vu que beaucoup de bénéficiaires comptent sur cet argent. En effet, beaucoup de familles mentionnent ces allocations familiales lorsqu'elles souscrivent un prêt. Si nous les supprimions, ou du moins une partie importante, beaucoup ne pourraient plus rembourser leur prêt et risqueraient de tomber dans la pauvreté. Pour le moment, ce ne sont que des idées, des pistes, mais le système que je propose aura pour conséquence évidemment que nous aurons deux systèmes parallèles. (NDLR: la ministre propose de déterminer une date à partir duquel entrera en vigueur son système. Les enfants nés après cette date seront dans le nouveau, contrairement aux enfants nés avant. La cohabitation devrait durer au maximum 18 ans, durée maximale de versement des allocations familiales.)

«Le système actuel d'allocations visait à favoriser la natalité de la population, notamment luxembourgeoise. Mais en réalité, cela ne profite qu'aux étrangers».

Il est vrai que la moitié des prestations familiales partent à l'étranger (NDLR: plus de 500 millions d'euros sur un budget d'allocations familiales estimé à plus d'un milliard d'euros). Il est vrai que le système actuel voulait favoriser la natalité, mais puisque ce n'est plus le cas, nous pensons que chaque enfant devra valoir le même montant à l'avenir, pour les enfants donc qui naissent après une date x.

«Cette réforme va toucher la natalité et faire du Grand-Duché un pays de "vieux"»

Cela veut dire que les gens ne font des enfants que pour toucher les allocations? Quelle horreur! D'ailleurs les allocations au Luxembourg sont de loin, de très très loin, les plus élevées en Europe!

«Ce gouvernement tape sur les pauvres. Après la hausse de la TVA, c’est au tour des allocations familiales de baisser»

Mais qui parle d'une baisse? J'ai justement parlé d'une réforme et d'une simplification. Nous ne voulons laisser tomber personne. Ce sont des accusations gratuites, absolument infondées. Mais il y aura toujours des gens qui sont contre tout, qui hurlent mais avec qui il ne sera jamais possible de parler de façon constructive afin de moderniser le pays. Et c'est justement de cette modernisation dont nous avons besoin si nous voulons un pays cohérent, dynamique, attractif et moderne.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion