Inégalité hommes-femmes: Cheveux gris: Sarah Jessica Parker veut qu’on lui foute la paix

Publié

Inégalité hommes-femmesCheveux gris: Sarah Jessica Parker veut qu’on lui foute la paix

L’actrice américaine, âgée de 57 ans, dénonce une différence de traitement entre hommes et femmes dont elle s’estime victime.

par
Nina Seddik
Sarah Jessica Parker dénonce le fait que de décider d’assumer ses cheveux gris pour une femme soit perçu comme courageux, contrairement aux hommes.

Sarah Jessica Parker dénonce le fait que de décider d’assumer ses cheveux gris pour une femme soit perçu comme courageux, contrairement aux hommes.

Instagram sarahjessicaparker

En 2021, Sarah Jessica Parker a été photographiée sur la terrasse d’un restaurant new-yorkais, sans maquillage et avec des racines de cheveux grises. «On a salué mon courage pendant des mois, se rappelle-t-elle dans une interview accordée au magazine «Allure», le 23 juin dernier. J’ai pensé qu’il serait plus judicieux de saluer le courage de quelqu’un pour un autre accomplissement que celui-ci.» Parmi ses admirateurs et ses admiratrices, le mannequin Paulina Porizkova qui avait loué le courage de l’actrice en novembre 2021.

Âgée de 57 ans, l’actrice américaine, qui a repris le rôle de Carrie Bradshaw dans «And Just Like That», la suite de «Sex and the City», regrette par ailleurs que l’attention se soit focalisée uniquement sur elle alors qu’elle était accompagnée de l’animateur Andy Cohen dont la chevelure est entièrement grise. «Andy a la tête couverte de beaux cheveux gris, note-t-elle. Mais personne n’en a parlé alors qu’il était assis juste à côté de moi. Absolument personne.»

«Je ne suis pas en colère, il s’agit d’une simple observation, poursuit-elle. Mais le fait que l’état de vos cheveux, de votre peau ou de vos mains puisse faire les gros titres blesserait même la personne la plus positive au monde», dénonce-t-elle.

Une attention du public portée sur le temps qui passe qui ne concerne pas ses acolytes masculins. «On n’en parle jamais avec eux, note-t-elle. On ne leur dit pas «Voici une crème qui permet de faire comme si le temps n’avait pas passé.»

Nouvelle tendance capillaire

Sarah Jessica Parker est adepte du «herringbone highlights», un type de coloration qui consiste à fondre les cheveux gris avec d’autres tons, comme le blond. «Je n’ai aucune envie de perdre mon temps à aller refaire la couleur de ma racine toutes les deux semaines, c’est beaucoup trop», explique-t-elle. Je ne comprends pas pourquoi je suis censée y penser autant. (…) Il y a un million de choses que je veux faire de mon temps libre, et aucune d’entre elles n’a à voir avec le fait de préserver mon apparence ou d’essayer de revenir à ce qu’elle était il y a 15 ans».

Ton opinion

3 commentaires