Christine Majerus: «Courir le Tour de France, c’est plus symbolique qu’autre chose»

Publié

Christine Majerus«Courir le Tour de France, c’est plus symbolique qu’autre chose»

Le Tour de France féminin va renaître à partir de ce dimanche, avec la championne du Luxembourg Christine Majerus au départ.

par
Tom Vergez

Juste avant l'arrivée des hommes sur les Champs-Élysées, le peloton féminin s'élancera dimanche du même endroit pour son premier Tour de France depuis 1989. La championne du Luxembourg Christine Majerus sera au départ sous les couleurs de l'équipe SD Worx, dans laquelle elle devrait se dévouer à ses leaders Demi Vollering et Ashleigh Moolman.

«Je n'aurai pas d'ambitions personnelles, explique Majerus. Si jamais je peux prendre une échappée dans une des étapes intermédiaires, je prends, mais le premier but, c'est l'équipe».

Le Tour féminin traversera la région Grand Est avant un dernier week-end dans les Vosges et un feu d'artifice final dimanche 31 juillet à la Super Planche des Belles Filles, où les hommes sont arrivés le 8 juillet. «C'est le même sport, donc il n'y a pas de raison qu'on n'ait pas les mêmes compétitions», souligne Majerus.

Couru entre 1984 et 1989

« Courir le Tour de France, c’est plus symbolique qu’autre chose, ajoute-t-elle. Quand le départ sera donné, ce sera une course comme les autres. Moi je suis toujours à fond, que ce soit le Tour de France ou une kermesse autour d’un clocher. Mais on sent de la nervosité et de l’excitation dans le peloton, il y a beaucoup de médiatisation et il faut en profiter : c’est la seule course que tout le monde connaît dans le monde entier ».

Le Tour de France féminin avait été couru entre 1984 et 1989, sur les mêmes routes et avant le passage des hommes, avant d’être stoppé pour des raisons d’organisation. Plusieurs autres épreuves ont été créées depuis par des organisateurs indépendants, sans succès, jusqu’à ce qu’ASO, organisateur du Tour, ne décide de relancer la compétition cette année.

Ton opinion

0 commentaires