Jordanie: Cinq morts et 14 blessés dans l’effondrement d’un immeuble à Amman

Publié

JordanieCinq morts et 14 blessés dans l’effondrement d’un immeuble à Amman

Le drame serait dû notamment au fait que l’immeuble était «vieux et délabré», a affirmé le vice-premier ministre. Les secours poursuivent les recherches dans les décombres.

Le maire de la capitale a été chargé d’enquêter sur les causes de l’effondrement.

Le maire de la capitale a été chargé d’enquêter sur les causes de l’effondrement.

AFP

Cinq personnes sont mortes et 14 autres ont été blessées mardi dans l’effondrement d’un immeuble de quatre étages à Amman, selon un nouveau bilan des autorités jordaniennes.

«Le bilan (des victimes recensées) par les équipes de secours s’élève à cinq morts et 14 blessés dans l’effondrement de l’immeuble à Amman», selon un communiqué du porte-parole de la direction de la sécurité publique, Amer Al-Sartawi.

AFP

Le précédent bilan faisait état de trois morts dans l’effondrement d’un immeuble résidentiel à Jabal Al-Weibdeh, dans le centre de la capitale jordanienne. «Sur place, les équipes de secours poursuivent les recherches», avait auparavant déclaré Amer Al-Sartawi.

Immeuble résidentiel

L’effondrement serait dû notamment au fait que l’immeuble est «vieux et délabré», a affirmé le vice-premier ministre et ministre de l’Administration locale, Taoufik Krichane sur la chaîne de télévision officielle Al-Mamlaka. Il a ajouté que les autorités «inspectaient l’état des bâtiments voisins».

Enquête commanditée

Accompagné de plusieurs ministres, le chef du gouvernement, Bicher al-Khasawneh, s’est rendu sur les lieux de l’accident à Jabal al-Weibdeh, un quartier bohème parmi les plus anciens d’Amman, populaire notamment parmi les expatriés et connu pour sa vie culturelle animée.

«Le premier ministre a chargé le maire de la capitale d’enquêter sur les causes» du drame, a déclaré le porte-parole du gouvernement Faïsal Chboul aux journalistes. Une source judiciaire a indiqué à l’AFP que «le parquet avait ouvert une enquête sur l’effondrement de l’immeuble».

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires