Cinq tendances tatouage qui vont fleurir en 2023

Publié

Elles vous collent à la peauCinq tendances tatouage qui vont fleurir en 2023

Tribal ou minimaliste, le tatouage a lui aussi ses tendances. Révélations des ornementations corporelles qui auront le vent en poupe cette année.

par
Malin Mueller
Sous son avant-bras gauche, la chanteuse Dua Lipa arbore un fil de barbelé en forme de cœur, qui est l’une des grandes tendances en matière de tatouage cette année.

Sous son avant-bras gauche, la chanteuse Dua Lipa arbore un fil de barbelé en forme de cœur, qui est l’une des grandes tendances en matière de tatouage cette année.

 Instagram/Dualipa

Par rapport au milieu de la mode et de la beauté, les tendances en matière de tatouage sont (fort heureusement) un peu plus lentes à changer. Mais après le tatouage au coccyx et le motif tribal des années 1990, les roses, crânes et autres étoiles des années 2000 et une demi-décennie de moustaches, de symboles de l'infini et de la saga Harry Potter, un changement de style n’est pas non plus à exclure dans ce milieu cette année. On commence d’ailleurs, lentement mais sûrement, à voir fleurir les premiers exemplaires.

Quelle est votre ornementation corporelle préférée?

1. Le tatouage barbelé

À la mode une première fois dans les années 1990, il était la marque de fabrique de Pamela Anderson et de Michelle Hunziker. Le tatouage barbelé fait désormais son grand retour, à la différence près qu’il ne se porte plus exclusivement autour du bras. La chanteuse Dua Lipa l’arbore en forme de cœur sur la face inférieure de l'avant-bras, tandis que le musicien Travis Barker a un morceau de fil barbelé sur le genou.

2. Le «handpoke»

Considérée comme la plus ancienne méthode de tatouage, le «handpoke» consiste à appliquer le motif point par point, à la main. Avec l’arrivée du dermographe (machine à tatouer électrique), les tatouages à la main ont peu à peu disparu dans le monde occidental. Avec la tendance de la pleine conscience, cette technique de tatouage plus lente revient néanmoins sur le devant de la scène. Elle se caractérise par des lignes fines et un travail par points et entre parfois dans le cadre d’un rituel accompagné d’une séance de coaching, de guérison par le son ou de méditation.

3. Le faux tatouage

Qui a dit qu’il fallait impérativement faire un tatouage permanent? Les tatouages temporaires, ces décalcomanies appliquées sur la peau avec de l’eau, ne sont peut-être qu’un vague souvenir d’enfance, mais en 2023, cela pourrait être amené à changer. Ces dernières années, en effet, les tatouages temporaires et semi-permanents n’ont cessé de gagner en popularité. Une tendance qui a même été adoptée par Bella Hadid. Selon le type et la marque, les motifs tiennent désormais jusqu'à deux semaines sur la peau et ressemblent à s’y méprendre à un vrai tatouage. C'est également la solution idéale pour tester un motif avant de se lancer pour de bon.

4. Le tatouage de couleur

Il y a quelques dizaines d’années, lorsqu’il s’est démocratisé, il était inconcevable de réaliser un tatouage sans couleur. Cette tendance a peu à peu laisser place au noir et aux tons de gris. Sur les réseaux sociaux, on assiste depuis quelque temps à un retour de la couleur, avec des tatouages au style aquarelle ou paillettés, très demandés à l’heure actuelle, ou encore des tatouages d’animes en couleur. Reste à savoir combien de temps cette tendance va encore pouvoir durer. Car une nouvelle réglementation européenne entrée en vigueur l’année dernière interdit l’utilisation de certains pigments dans les encres de tatouage en raison d’un manque d’études suffisantes sur leur toxicité.

5. Le tatouage micro-réaliste

Le mini-tatouage ne date pas d'hier et n’est pas en passe de disparaître de sitôt. En revanche, la tendance est en pleine évolution depuis quelques mois: on est passé de motifs aux lignes simples, stylisés ou à l’aspect BD à des tatouages hyper-réalistes et très détaillés, qui ressemblent de très près au modèle dont ils sont inspirés. Les motifs d’insectes, d’animaux ou de plantes sont ceux à être le plus souvent immortalisés sur la peau.

Ton opinion

12 commentaires