Cinéma au Luxembourg – Clap de début pour le Lux Film Fest

Publié

Cinéma au LuxembourgClap de début pour le Lux Film Fest

LUXEMBOURG - La dixième édition du Luxembourg City Film Festival démarre jeudi, avec une programmation très féminine et Marjane Satrapi en présidente du jury.

Dans «Promising Young Woman», présenté demain soir, Carey Mulligan campe une femme vengeresse.

Dans «Promising Young Woman», présenté demain soir, Carey Mulligan campe une femme vengeresse.

Chaque semaine, Cassie (jouée par Carey Mulligan) se rend en club, où elle simule un état d'ébriété avancé. Et chaque semaine, un homme vient la voir pour s'occuper d'elle... Et surtout profiter d'elle. Dans «Promising Young Woman», d'Emerald Fennell, l'actrice britannique joue une femme hantée par un traumatisme passé, qui s'en prend à des hommes prédateurs qui ont le malheur de croiser sa route. Ce «revenge movie», qui a fait sensation à Sundance, fera l'ouverture de ce dixième Lux Film Fest.

Le festival de cinéma luxembourgeois vous permettra à nouveau cette année de varier les plaisirs. Vous pourrez ainsi vous plonger dans l'univers onirique de Roy Andersson avec son dernier film «Pour l'éternité», voir «Downhill», remake américain de «Snow Therapy» avec Will Ferrell.

190 séances pour 127 films

Deux comédies françaises seront également à ne pas manquer. Dans «Énorme», un quadragénaire (Jonathan Cohen), qui ne pensait jamais vouloir d'enfant, change d'avis et trafique la pilule de sa femme (Marina Foïs). Dans «Effacer l'historique», dernier film du duo fantasque formé par Benoît Delépine et Gustave Kevern, trois voisins sont bien décidés à faire tomber les géants d'Internet.

Au total, 127 films seront projetés lors de 190 séances, du jeudi 5 au 15 mars prochain. Le jury international sera présidé par la cinéaste Marjane Satrapi, dont le nouveau film, «Radioactive», sera présenté hors compétition. Enfin, des masterclasses seront proposées avec le célèbre cinéaste Costa-Gavras, avec l'un des pionniers de l'animation française, Jean-François Laguionie, ainsi que sa scénariste sur de nombreux films, Anik Le Ray.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

La réalité virtuelle sera à l'honneur

Dix-huit œuvres immersives en réalité virtuelle seront projetées dans le cadre du Luxembourg City Film Festival. Les experts internationaux réunis pour la 3e édition du «VR Day» du vendredi 6 mars se pencheront sur les questions et tendances actuelles, des performances immersives aux opportunités de l'intelligence artificielle pour la création. Enfin, le festival proposera pour la première fois une compétition dédiée aux créations immersives, avec un jury international constitué de trois experts: Toby Coffey, Paola Gazzani Marinelli et Caroline Monnet. Onze œuvres seront à l'honneur, dont «7 Lives», de Jan Kounen.

Ton opinion