Coronavirus – Coca-Cola craint une chute des ventes de sodas

Publié

CoronavirusCoca-Cola craint une chute des ventes de sodas

Coca-Cola a prévenu mardi que la fermeture temporaire des restaurants, des stades et des salles de cinémas pour endiguer la propagation du Covid-19 allait affecter les ventes de ses sodas.

Coca-Cola pourrait vendre moins de sodas.

Coca-Cola pourrait vendre moins de sodas.

Le géant des boissons non alcoolisées explique avoir démarré l'année 2020 sur les chapeaux de roues: «Jusqu'à fin février, l'entreprise a enregistré une hausse de 3% des volumes (de ventes) si on exclut la Chine, et était en bonne voie pour réaliser les objectifs (financiers) qu'elle s'était fixés pour 2020», affirme Coca-Cola dans un communiqué.

Mais en mars, le Covid-19, maladie causée par le nouveau coronavirus, s'est disséminé à travers le monde; les mesures de distanciation sociale et de confinement ont été prises.

Le producteur de Fanta, Sprite et Coca Zero indique avoir alors observé un changement dans le comportement des consommateurs, ce qui s'est traduit par une chute de la demande pour ses boissons, principalement dans les restaurants, stades, lieux de concerts, salles de cinéma, qui représentent plus de la moitié de ses ventes.

«Nous restons optimistes et tablons sur une amélioration»

Le premier trimestre a néanmoins été relativement épargné: le chiffre d'affaires n'a reculé que de 1% sur un an à 8,6 milliards de dollars malgré un jour de moins comparé à la même période il y a un an.

Le bénéfice net a même bondi de 65,4% à 2,8 milliards de dollars, un résultat attribué aux bonnes ventes sur les deux premiers mois de l'année et au commerce en ligne.

Les dégâts causés par le Covid-19 seront visibles au deuxième trimestre, d'après l'entreprise.

«Depuis début avril, l'entreprise enregistre une baisse des volumes de ventes d'environ 25%», prévient le groupe d'Atlanta (sud-est), qui espère un rebond des ventes au second semestre, notamment en fin d'année.

«Nous restons optimistes et tablons sur une amélioration (des ventes) à la fin de la seconde moitié de 2020» comparé à la même période en 2019, avance Coca-Cola, mettant en avant les efforts engagés pour proposer ses sodas, ses jus de fruits et boissons chaudes sur les plateformes de commerce en ligne.

«Nous avons déjà traversé des moments difficiles par le passé et nous pensons que nous pouvons gérer la situation actuelle et allons en émerger encore plus forts», souligne le PDG James Quincey, cité dans le communiqué.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion