Au Luxembourg – Combien ça coûte d'avoir un enfant à la maison?
Publié

Au LuxembourgCombien ça coûte d'avoir un enfant à la maison?

LUXEMBOURG - Alimentation, hygiène, vie sociale... Un bébé, puis un enfant, représente un budget conséquent pour la famille. Le Statec dresse le bilan.

Avoir un bébé, c'est du bonheur, mais pas seulement. C'est aussi du sommeil en moins et... un sacré budget pour la famille. Le Statec a compilé les coûts liés à l'arrivé d'un nouveau membre dans le foyer, de sa naissance à ses 6 ans, en axant son étude sur l'alimentation, qui est le poste budgétaire le plus important, l'hygiène et la vie sociale. Il en ressort qu'un enfant coûte, durant les six premières années de sa vie, entre 304 et 361 euros par mois, en fonction de son âge.

Selon le Statec, c'est l'alimentation qui coûte le plus cher. À 18 mois, sur les 361 euros dépensés mensuellement, 130 sont consacrés à la nourriture. À cet âge, le petit enfant peut manger de tout et son budget repas est plus important qu'à 3 ans (105 euros) et 5 ans (121 euros). Un nourrisson de six mois, qui se nourrit de lait maternel et/ou de lait en poudre mangera pour 75 euros par mois, d'après le budget de référence choisi par le Statec. Qui explique que certains produits spécifiques comme les petits pots disparaissent quand l'enfant grandit.

Les couches, cauchemar budgétaire

Autre poste budgétaire important: l'hygiène, plombé par notamment par les couches pour les bébés. D'après les calculs du Statec, il faut en effet compter entre 4 500 et 6 000 couches jetables jusqu'à ce que l'enfant soit propre. Du coup, pour les enfants de moins de six mois, les couches coûtent 54 euros par mois sur les 68 euros mensuels consacrés à l'hygiène. Ce prix baisse ensuite progressivement entre deux et trois ans, quand l'enfant devient propre progressivement. Mais d'autres postes budgétaires arrivent alors, comme le coiffeur tous les deux mois à partir de 3 ans, par exemple. Ces nouveaux éléments font grimper le budget hygiène du corps à 12 euros pour les enfants de 3 à 5 ans.

Enfin, un enfant a besoin de se divertir, de faire la fête avec ses amis. Le Statec a également étudié ce poste budgétaire. La vie sociale d'un bébé de 6 mois, c'est ainsi 32 euros par mois, en comptant les célébrations liées à la naissance, les faire-part... À 3 ans, ce coût grimpe à 44 euros, avec diverses activités comme des spectacles, des sorties au restaurant ou encore une visite au zoo de temps en temps. Plus tard, à 5 ans, l'enfant voudra faire plus de choses avec ses copains et ses copines, comme fêter les anniversaires. On compte là un budget «vie sociale» de 55 euros, cadeaux pour les amis compris.

À tous ces coûts, il convient bien sûr d'ajouter d'autres éléments, comme le logement, la mobilité ou encore la garde, précise le Statec. Mais pour la garde, il est compliqué d'établir un budget minimum, vu que le Luxembourg en finance souvent une bonne partie via le chèque-service accueil.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion