Contrôle technique – Comment avoir les nouvelles cartes grises?

Publié

Contrôle techniqueComment avoir les nouvelles cartes grises?

LUXEMBOURG - Deux jours après la découverte du fait que 30 000 anciennes cartes grises étaient toujours en circulation, quelles sont les démarches à entreprendre pour bénéficier des nouvelles?

L'ensemble des propriétaires qui n'ont pas leur nouvelle carte grise ont jusqu'au 30 juin 2011 pour passer dans l'un des trois centres de la SNCT.

L'ensemble des propriétaires qui n'ont pas leur nouvelle carte grise ont jusqu'au 30 juin 2011 pour passer dans l'un des trois centres de la SNCT.

Editpress

Bien qu'introduit au Luxembourg en décembre 2006, la mise en conformité des documents d'immatriculation des véhicules au Luxembourg a connu quelques ratés. Quelque 30 000 propriétaires de véhicules n'ont toujours pas, en ce début 2011, les nouveaux documents. La faute à «un problème de perception du public des communiqués réalisés depuis quatre ans sur le sujet et par le fait que l'échange automatique des cartes ait démarré un peu tard», reconnaît Jean Lamesh, responsable du service d'immatriculation de la Société nationale de contrôle technique (SNCT), contacté mercredi matin par L'essentiel Online.

Un cafouillage qui pourrait se traduire concrètement par une amende de 24 euros pour «manquement administratif» pour les propriétaires contrôlés avec de mauvais documents. Toutefois, un nouveau délai a été accordé pour permettre de régulariser la situation. Les propriétaires ont ainsi jusqu'au 30 juin 2011 pour recevoir gratuitement leur nouvelle carte grise. Soit en se rendant dans n'importe quel guichet de l'un des centres de la SNCT - à Sandweiler, Esch et Wilwerwiltz -, soit en envoyant les anciens documents à la SNCT. «Si vous décidez d'envoyer par courrier vos anciens documents, précisez bien que c'est pour un échange, souligne le responsable de la SNCT. Nous recevons beaucoup de courrier sans indication. Il est donc vivement conseillé d'inscrire la mention "Demande d'échange" dans votre lettre.»

À noter que, selon la SNCT, le nombre de propriétaires réellement touché par cet oubli serait assez faible. «Sur un parc automobile total de 472 583 véhicules, nous recensons 30 000 défauts de carte, indique Jean Lamesch. Or sur ces 30 000, près de 20 000 sont des cyclomoteurs non soumis au contrôle technique, environ 4 500 sont des véhicules historiques et enfin nous avons les tracteurs. Le nombre réel de personnes touchées pour leur véhicule principal est dont faible.»

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion