Cause de cancer du poumon – Comment combattre le radon au Luxembourg?

Publié

Cause de cancer du poumonComment combattre le radon au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Le ministère de la Santé a un nouveau plan pour réduire l'exposition des travailleurs à ce gaz radioactif invisible et inodore.

Les patrons des entreprises basées au Luxembours sont invités à mesurer le radon.

Les patrons des entreprises basées au Luxembours sont invités à mesurer le radon.

On ne le voit pas, on ne le sent pas, mais il est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme. C'est le radon, un gaz radioactif naturel présent surtout dans le Nord du pays où la composition des sols est différente. Le premier plan national (2017-2020) de réduction de l'exposition au radon du ministère de la Santé visait les logements. Le second (2021-2028) met un accent sur les lieux de travail.

«Nous avons fait une carte radon et vu que dans le sud du pays 1% de maisons privées dépassaient le niveau de référence de 300 Bq/m². Mais quand il dépasse, ce n'est que légèrement jusqu'à 400 ou 500. Alors qu'au nord, entre 20 et 30% des maisons dépassent, dont 1 ou 2% massivement», détaille Patrick Majerus, chef de Division de la Radioprotection.

« Arrêter de fumer également est conseillé... »

«Sur les lieux de travail, nous n'avons pas encore suffisamment de recul pour savoir si le même pourcentage s'applique. Probablement pas, le taux est certainement plus faible, car de nombreux lieux de travail se trouvent dans des bâtiments modernes. Pour la même raison, les écoles et lycées auront moins de problèmes que les maisons privées. Malgré tout il existe de nombreux petits lieux d'emploi, comme des cabinets de médecin, installés dans d'anciennes maisons privées».

Comment se protège-t-on du radon? «La mesure du taux de radon est extrêmement simple à faire, avance Patrick Majerus. Nous avons des petits détecteurs que nous pouvons envoyer par la poste. Les gens les mettent eux-mêmes sur la commode de la chambre à coucher, sur la table du salon. On fait ça pendant l'hiver quand la concentration potentielle est plus élevée car les pièces sont chauffées. Et après trois mois on envoie le détecteur au labo». À noter que depuis 2019, les employeurs situés dans les zones radon ont l'obligation d'effectuer des mesures.

Ensuite, «si le radon est faiblement élevé, on améliore l'aération. S'il est significativement élevé, on met un puisard en dessous de la maison. Arrêter de fumer également est conseillé car c'est un facteur de risque aggravant». Pour aider les patrons à faire de même le ministère a sorti un petit guide.

(Séverine Goffin / L'essentiel)

Ton opinion