Football – Comment la mafia tente de corrompre les arbitres UEFA

Publié

FootballComment la mafia tente de corrompre les arbitres UEFA

Certains des meilleurs arbitres UEFA seraient la cible de nouvelles techniques de corruption pour être approchés afin de truquer des rencontres.

Les arbitres approchés par les truqueurs sont affiliés à la fédération de football européenne.

Les arbitres approchés par les truqueurs sont affiliés à la fédération de football européenne.

AFP

Le crime se réinvente et tous les moyens sont permis. Selon une information de «The Sun», certains patrons de la mafia ont désormais recours à des techniques cybercriminelles pour tenter de corrompre des arbitres. Selon une note consultée par le média britannique, adressée notamment à la FA, la fédération de football anglaise, certains arbitres UEFA ont été approchés pour truquer des rencontres à l’aide de techniques de phishing.

Ce genre de procédé s’est largement développé ces dernières années, notamment avec la pandémie. Certains se voient offrir jusqu’à l’équivalent de 29 000 euros pour manipuler une rencontre. Le mémo met en garde: «Les corrupteurs ont eu recours à des tactiques de cybercriminalité qui n’avaient pas été vues auparavant dans les messages de corrupteurs signalés, ce qui pourrait indiquer un transfert de tactiques de groupes plus sophistiqués ou même la possibilité d’une collaboration avec de tels groupes».

Crime organisé asiatique

L’utilisation des médias sociaux pour établir le contact et tenter la corruption semble aussi nouvelle pour les auteurs de la note. Dans cette idée, le mémo continue: «Nous évaluons que les corrupteurs continueront probablement à tenter d’entrer en contact avec des joueurs, des arbitres et d’autres officiels via les médias sociaux et l’utilisation de messages plus sophistiqués, notamment des contenus personnalisés et des techniques de manipulation».

Les principaux suspects concernant l’envoi de ces messages sont des bandes criminelles asiatiques, qui visent souvent à manipuler des matches dans le but de parier dessus. Selon le média britannique, les officiels anglais n’auraient pas été la cible de ces tentatives de corruption. Rien n’est précisé sur le reste de l’Europe.

(L'essentiel)

Ton opinion