Publié

Luxembourg Air RescueComment LAR a rapatrié Cristiano Ronaldo à Turin?

LUXEMBOURG - Didier Dandrifosse, chef du département médical chez Luxembourg Air Rescue, nous a expliqué comment ses équipes ont rapatrié Cristiano Ronaldo, positif au Covid-19.

Voici le dispositif médical qui a permis à Luxembourg Air Rescue de rapatrier Cristiano Ronaldo à Turin.

Voici le dispositif médical qui a permis à Luxembourg Air Rescue de rapatrier Cristiano Ronaldo à Turin.

Si l'on en croit le dernier post Instagram de Cristiano Ronaldo, publié ce vendredi 16 octobre vers 14h, la superstar portugaise vit plutôt bien sa quarantaine. Souriant et toujours aussi musclé, le long d'une piscine, il a écrit, avec philosophie, dans sa langue maternelle: «Ne laissez pas ce que vous ne pouvez pas faire vous empêcher de faire ce que vous pouvez faire». Testé positif au Covid-19 le mardi 13 octobre, lors d'un rassemblement avec son équipe nationale, CR7 a quitté Lisbonne, le mercredi 14 octobre, pour rejoindre Turin, où il se trouve actuellement.

Comme on avait déjà pu le remarquer grâce à des caméras présentes au décollage et à l’atterrissage, c'est bel et bien Luxembourg Air Rescue (LAR) qui a rapatrié Cristiano Ronaldo dans le nord de l'Italie, grâce à un de ses avions ambulances. LAR l'a confirmé via un communiqué en signalant, photos à l'appui, «qu'une personnalité très connue a fait connaissance à ses services et à ses jets ultra modernes». «Sans rompre le secret médical, nous pouvons annoncer que LAR a rapatrié Cristiano Ronaldo».

Coût de l'opération? Confidentiel

Ce vendredi, nous avons donc contacté Luxembourg Air Rescue pour essayer d'en savoir plus sur ce rapatriement médiatisé dans le monde entier. Et on nous a rapidement remis les pieds sur Terre. «Chez nous, ce qui nous importe avant tout, ce n'est pas le statut des patients que nous transportons, mais bel et bien son état de santé», nous a indiqué avec fermeté et précision, au téléphone, Didier Dandrifosse, chef du département médical chez LAR. «Que ce soit un roi ou n'importe qui, chaque patient bénéficie du même service médical, avec la même qualité de prise en charge».

Pour effectuer cette mission, mercredi après-midi, c'est donc le personnel de garde à ce moment-là qui s'est envolé de Lisbonne à Turin. «Deux pilotes aux commandes, un médecin, deux infirmiers et notre patient» se trouvaient donc dans le Bombardier Learjet 45XR LX-ONE. Et comme LAR l'a rappelé dans son communiqué, «du transport de patients au niveau international, pour des compagnies d'assurance et d'assistance» est effectué pour assurer son objet social». «Les coûts de ces vols sont largement couverts par les clients». «Ce n'est pas un secret d'état, mais cette somme est confidentielle dans le respect de la vie privée de nos patients», a souligné avec la même rigueur, Didier Dandrifosse.

Capables de couvrir en une seule fois 5 000 km

Mais pourquoi donc Cristiano Ronaldo a-t-il fait appel aux services de Luxembourg Air Rescue? «Grâce à notre image de marque», a affirmé directement Didier Dandrifosse. «La qualité de nos services est reconnue auprès des assurances qui, depuis la crise liée au virus Ebola en 2014, connaissent notre niveau d'expertise. Nous avons développé un modèle unique en Europe et notre protocole nous permet de nous distinguer lorsqu'il s'agit de transporter des patients touchés par un agent infectieux».

Capables de parcourir «largement la grande Europe» en une fois, sans le moindre ravitaillement, les six avions médicalisés de Luxembourg Air Rescue sont en mesure de couvrir une distance comprise entre 4 000 et 5 000 km. «Avant la crise du Covid-19», rappelle encore Didier Dandrifosse, «on avait l'habitude de parcourir le monde entier et il n'était pas rare pour nos services de se rendre en Chine ou en Australie, mais aujourd'hui, avec l'épidémie de coronavirus, l'activité de nos avions a quelque peu diminué, alors que nos hélicoptères étaient fortement sollicités avant le transport de patients en Europe».

(fl/L'essentiel )

Ton opinion