Dr Sex – «Comment tirer un trait sur mon passé?»
Publié

Dr Sex«Comment tirer un trait sur mon passé?»

Leah porte un lourd fardeau en matière de relations. Son amertume est grande et elle veut changer les choses, mais elle ne sait pas par où commencer.

par
Bruno Wermuth
Leah a un passé sombre sur lequel elle aimerait définitivement tirer un trait.

Leah a un passé sombre sur lequel elle aimerait définitivement tirer un trait.

Unsplash

Question de Leah (32 ans) à Dr Sex

Je n'ai pas eu une vie faite de relations et d'attachement ou, si elle a existé, elle a été catastrophique. La raison à cela est que je me suis isolée à la suite d'expériences traumatisantes. Je n'ai, à ce jour, eu qu'un seul rapport sexuel qui s'est avéré destructeur pour moi, car on m'avait auparavant longtemps fait croire au grand amour. Si j'avais su à quoi jouait cet homme, je ne me serais jamais impliquée dans cette relation.

Rétrospectivement, je peux dire que la plupart des personnes importantes dans ma vie (parents, patrons et «le menteur») m'avaient totalement sous leur emprise, ont exercé leur pouvoir sur moi et ont dépassé les limites.

Je suis amère, car je n'ai jamais connu une période aussi agréable que d'autres dans leur vingtaine! Comment tirer un trait sur mon passé et mieux gérer mes sentiments de honte et de culpabilité? Et comment puis-je apprendre à faire confiance?

Réponse de Dr Sex

Chère Leah,

Voir une personne importante dans son entourage dépasser les limites, voire exercer de la violence, peut avoir un impact durable sur la pensée, le comportement et le vécu émotionnel d'une personne et affecter son quotidien et ses relations.

«Les efforts constants réalisés pour refouler des expériences ne font que renforcer la souffrance.»

Bruno Wermuth

Dans la plupart des cas, il est utile pour les personnes concernées de faire un travail sur leurs expériences dans le cadre d'une thérapie. Des études ont montré qu'une confrontation consciente peut aider à intégrer dans son propre parcours de vie les blessures physiques et psychiques ainsi que les expériences menaçantes pour l'existence et à être en paix avec elles.

Or, c'est souvent le contraire qui se produit: on refoule tout et on essaie de continuer à vivre comme si de rien n'était, en adoptant des stratégies parfois coûteuses. Peut-être était-ce ton cas jusqu'à présent? Le prix à payer est élevé. Les efforts constants réalisés pour refouler les expériences ne font que renforcer ce lien et la souffrance.

«Vois quelle forme de thérapie serait la mieux adaptée à ton cas.»

Bruno Wermuth

Le fait que tu veuilles désormais te confronter à ton passé est un bon signe. Tu peux notamment obtenir un soutien auprès des services d'aide aux victimes. Les consultations sont gratuites.

Ils pourront également te fournir des adresses de professionnels thérapeutiques près de chez toi. Avant de les appeler ou de leur envoyer un e-mail, tu peux regarder sur Internet pour voir quelle forme de thérapie serait la plus adaptée à ton cas. Tout le reste, y compris la manière de gérer les sentiments de honte et de culpabilité et d'apprendre à faire confiance, fera l'objet de la thérapie. Bon courage et bien à toi!

Dr Sex

Ton opinion

2 commentaires