Condamné pour avoir donné la fessée

Publié

Condamné pour avoir donné la fessée

Un papa néo-zélandais avait corrigé son fils de 8 ans qui n’avait pas été sage à l’école de trois tapes sur le postérieur. C’est nouvellement interdit dans son pays.

Plus le droit de donner une claque, de tirer l’oreille ou de fesser ses enfants. Une nouvelle loi votée en mai dernier interdit les châtiments corporels en Nouvelle-Zélande. Le premier parent s’est fait condamné en début de semaine.

Ce père de famille de 33 ans avait donné la fessée à son petit garçon de 8 ans qui n’avait pas été sage sur les bancs de l’école. Sa femme, voyant les traces de bleu sur son fils, a pris des photos et les a montrées à des amis. Qui ont alerté à leur tour la police.

Agression

"Vous devez comprendre que ce vous avez fait équivaut à une agression. Notre loi a été amendée pour protéger les enfants", a expliqué le magistrat à l’issue de son verdict. La nouvelle loi fait toujours débat. Certains l’accusent d’être "un véritable cauchemar" pour les parents. Les associations de défense des enfants, elles, se réjouissent de cette première condamnation.

avec AFP

Ton opinion