Royaume-Uni – «Conduire vers un lieu de sépulture. Le torturer. Le tuer et l’enterrer»

Publié

Royaume-Uni«Conduire vers un lieu de sépulture. Le torturer. Le tuer et l’enterrer»

Une jeune femme de 20 ans a été condamnée jeudi, à 13 ans de prison, pour avoir planifié le meurtre de son petit ami infidèle. Elle avait soigneusement mis son plan par écrit.

La Britannique a été arrêtée en octobre 2020.

La Britannique a été arrêtée en octobre 2020.

Police de Sussex

Sophie George avait 18 ans quand elle a appris que l’homme qu’elle fréquentait de temps à autre couchait avec d’autres femmes. Aveuglée par son envie de vengeance, la Britannique originaire de Brighton (sud de l’Angleterre) s’est mis une idée sinistre en tête: éliminer son petit ami. En octobre 2020, Sophie a rédigé une liste très détaillée des différentes étapes de son plan, rapporte la BBC. Au point numéro 4, elle a notamment écrit: «Conduire vers un lieu de sépulture. Torturer. L’emmener vers le lieu. Le tuer et l’enterrer.»

Le 9 octobre 2020, la Britannique s’est arrangée pour que Daniel*, 23 ans, passe la chercher en voiture. Elle a ensuite insisté pour qu’il conduise jusque vers un parc, mais le jeune homme a refusé. Sophie a alors sorti un couteau, mais son petit ami s’est défendu et la lutte entre les deux jeunes gens s’est poursuivie hors du véhicule, dans la rue. Daniel a finalement réussi à jeter le couteau de sa copine dans un buisson avant d’appeler la police. Le Britannique était au téléphone quand Sophie lui a mordu un doigt jusqu’à l’os.

Des produits de nettoyage et du ruban adhésif

Après l’arrestation de la jeune femme, les autorités ont retrouvé chez elle tout un attirail des plus sinistres. Dans des sacs, les enquêteurs ont notamment découvert «des vêtements de protection, de l’eau de Javel, du ruban adhésif et un couteau», explique un porte-parole de la police de Sussex. La fameuse «liste de choses à faire» a également atterri entre les mains des forces de l’ordre.

«Il s’agissait d’un plan froid et prémédité pour kidnapper, torturer et assassiner un homme innocent, avec des étapes claires pour ensuite couvrir le crime», estime Jon Hull, chef surintendant de la police. Jeudi, Sophie George a été condamnée à treize ans et six mois de prison pour tentative de meurtre. La jeune femme avait plaidé coupable en mai dernier.

*Prénom d’emprunt

(joc)

Ton opinion