Fête nationale : Connaissez-vous «Ons Heemecht», l'hymne national du Luxembourg?
Publié

Fête nationale Connaissez-vous «Ons Heemecht», l'hymne national du Luxembourg?

LUXEMBOURG – À la veille de la fête nationale, on revisite les classiques. Voici un bref historique et une traduction de l'hymne national du Grand-Duché.

Ons Heemecht («Notre patrie») est, depuis 1895, l'hymne national du Grand-Duché de Luxembourg. L'hymne a été composé par Jean-Antoine Zinnen en 1864, le texte est de Michel Lentz (1859). Il a été interprété pour la première fois le 5 juin 1864, à Ettelbruck. La version officielle est composée seulement des strophes 1 et 4. Le linguiste Jérôme Lulling, enseignant à l'INL et auteur des sites Grammaire.Lu et Exercice.Lu, a réalisé un clip, en se basant sur la traduction en français de François Schanen.

•Strophe 1:

Wou d'Uelzecht durech d'Wisen zéit,

Là, où l’Alzette coule à travers prés

duerch d'Fielsen d'Sauer brécht.

Où la Sûre perce les rochers

Wou d'Rief laanscht d'Musel dofteg bléit,

Où la vigne le long de la Moselle fleure bon le parfum

den Himmel Wäin ons mécht.

Et où le ciel nous fabrique du vin

Dat ass onst Land, fir dat mir géif, heinidden alles won.

voilà notre pays pour lequel nous prendrions ici-bas tous les risques.

Onst Heemechtsland, dat mir sou déif, an onsen Hierzer dron,

Notre terre natale que nous portons tout au fond de nos cœurs.

•Strophe 4:

O Du do uewen, deem seng Hand

O Toi là-haut, dont la main

duerch d'Welt d'Natioune leet,

par le monde guide les nations

behitt Du d'Lëtzebuerger Land

préserve le pays de Luxembourg

vru friemem Joch a Leed!

du joug étranger et du malheur!

Du hues ons all als Kanner schonn de fräie Geescht jo ginn.

puisque dès notre enfance tu as, à nous tous, accordé l’esprit de liberté.

Looss virublénken d'Fräiheetssonn, déi mir sou laang gesinn!

continue à faire briller le soleil de la liberté, que nous avons aperçu depuis si longtemps.

Le lien de l'exercice.

«De Feierwon», l'hymne «inofficiel» du Luxembourg

(ol)

Ton opinion

6 commentaires