Travail au Luxembourg – Contrôles et amendes ont atteint des records
Publié

Travail au LuxembourgContrôles et amendes ont atteint des records

LUXEMBOURG - L’année 2019 a été «historique» pour l'Inspection du Travail et des Mines, qui a distribué pour 5,3 millions d'euros d'amendes.

«Le nombre d’inspecteurs a donc presque doublé depuis 2016», a rappelé Dan Kersch (à droite), le ministre du Travail, aux côtés de Marco Boly, le directeur de l'Inspection du Travail et des Mines.

«Le nombre d’inspecteurs a donc presque doublé depuis 2016», a rappelé Dan Kersch (à droite), le ministre du Travail, aux côtés de Marco Boly, le directeur de l'Inspection du Travail et des Mines.

L'essentiel

C’est la face cachée du monde du travail. En 2019, l’Inspection du Travail et des Mines (ITM) a effectué 5 682 contrôles et distribué 1 274 amendes administratives pour un total de 5,3 millions d’euros, selon les chiffres dévoilés jeudi. «Record historique toutes catégories», souligne Marco Boly, son directeur.

Le commerce, les activités comptables et le secteur de la construction ont pesé un tiers des dossiers. Et plus de la moitié des litiges ont concerné la délégation du personnel, les salaires, des licenciements ou des problèmes de congés. «Il faut faire coïncider rentabilité et dimension humaine», a glissé Marco Boly, comme un fil rouge à l’activité de ses équipes, soulignant que «le nombre de plaintes liées à des problèmes de santé psychique est en augmentation constante».

Les travailleurs détachés dans le viseur

En 2019, l’ITM a traité au total 260 580 demandes. C’est quasiment 100 000 de plus par rapport à 2017. «Le nombre d’inspecteurs a donc presque doublé depuis 2016», rappelle même le ministre du Travail, Dan Kersch. Par exemple, les chantiers ont été ciblés par 991 contrôles, entraînant quatre amendes pour un total de 100 000 euros, et 211 obligations de se mettre en règle en matière de sécurité et de santé.

Mais c’est bien l’activité des travailleurs détachés au Luxembourg qui a particulièrement mobilisé l’attention l’an dernier. Ils étaient 14 0561 salariés détachés par d’autres pays pour des missions au Grand-Duché en 2019, dont 85 096 pour le seul secteur de la construction. L’ITM a effectué 3 637 contrôles de régularité et distribué 980 amendes pour 4,2 millions d’euros. Une part écrasante du bilan annuel.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Ton opinion