Météo au Luxembourg: Coup de chaud au bord du lac de la Haute-Sûre

Publié

Météo au LuxembourgCoup de chaud au bord du lac de la Haute-Sûre

ESCH-SUR-SÛRE – Face à la forte chaleur, le lac de la Haute-Sûre a été pris d'assaut ce week-end.

1 / 17

Editpress/Hervé Montaigu

Editpress/Hervé Montaigu

Editpress/Hervé Montaigu

Des plages bondées, des voitures stationnées dans tous les sens, des tas de déchets, la police contrainte de fermer des accès et d'appeler à éviter la zone. Sous des températures caniculaires, le lac de la Haute-Sûre a été pris d'assaut ce week-end.

«Samedi, il n’y avait presque pas de place. Pour rentrer dans l’eau, il fallait attendre trois ou quatre minutes, vu le nombre de personnes le long de la berge. Je viens souvent, mais je n’avais jamais connu cet endroit ainsi». Malgré la cohue de samedi, Kenan et Lara d'Esch-sur-Alzette n'ont pas été dégoûtés. Ils étaient de retour dimanche à midi à Insenborn, dans une atmosphère plus calme et les odeurs de barbecue. Mais dans l'après-midi, la police recommandait à nouveau d'éviter d'aller au lac en raison des gros embouteillages.

Certains ont rusé pour trouver de la place. «On est arrivés à 8h et les gens ont commencé à venir vers 9h30. Il faut trouver des stratégies», confiait Frédéric de Dudelange. Pascal et sa famille sont aussi arrivés tôt. «C'est la condition pour trouver de la place et un lieu où se garer. De préférence gratuit, car le parking, qui était à 10 euros la journée l'an passé, est désormais à 3 euros de l'heure», raconte-t-il. Un parking gratuit de 700 places (Am Kéilert), le long de la N27, permet pourtant de rallier les plages par des navettes Bummelbus, mais ce week-end il affichait par moment complet. La faute à des températures autour de 35 degrés. «Hier, je suis resté tout le temps à la maison», confiait Florin de Cessange. Pascal regrettait lui la fermeture précoce dès 18h d'un autre lac, celui de Remerschen, dans le sud du pays.

«On a vu le monde, c'était trop»

Un peu plus loin, Carine de Dudelange profitait à fond de son week-end dans le Nord. «On a un beau pays, il faut en profiter», confiait-elle. Même la piscine de son camping était bondée samedi. «Les gens venus de l'extérieur faisaient la queue», assurait-elle, pendant que son fils s'éclatait dans l'eau.

«On vient du sud de la France et on travaille à Luxembourg. Alors on ne va pas se plaindre. Pour nous, c’est presque frais, il n’y a pas de souci», racontaient Antoine, Guillaume, Emilie et Anne-laure. «Il faudrait chauffer un peu l'eau, plaisantait Ilyes. C’est la première fois que je vois autant de monde ici», précisait le Longovicien venu avec ses amis.

«On a essayé d’aller à la piscine hier à Rédange, on a vu le monde, c’était trop. Les restrictions ont toutes sauté donc les gens vont en profiter car on était tous enfermés chez nous, ou il fallait réserver, mais là les gens profitent», confiaient pour leur part Tamara, Serge et Justine d’Arlon. «Au Luxembourg, on arrive à trouver des endroits. Il y a des coins plus calmes ou reculés mais que seuls certains connaissent».

(Nicolas Martin)

Ton opinion

6 commentaires