Ana de Armas – Coupée au montage, ses fans réclament justice
Publié

Ana de ArmasCoupée au montage, ses fans réclament justice

Deux Américains qui ont loué le film «Yesterday» en espérant y voir leur actrice préférée sont restés sur leur faim. Ils attaquent Universal en justice.

La comédie musicale de Danny Boyle décrit un monde parallèle où personne ne se souvient de l’existence des Beatles.

La comédie musicale de Danny Boyle décrit un monde parallèle où personne ne se souvient de l’existence des Beatles.

Universal Pictures

C’est peut-être la plainte la plus savoureuse de ce début d’année. Deux fans de l’actrice Ana de Armas demandent cinq millions de dollars aux studios Universal, parce que leur comédienne fétiche n’apparaissait pas dans un film. Explications.

Conor, 38 ans, et Peter, 44 ans, ont chacun déboursé 3.99 dollars pour louer «Yesterday» sur Prime Video. Pas forcément parce que le pitch de cette comédie musicale réalisée par Danny Boyle les a fait rêver, mais surtout parce que la star du dernier James Bond, Ana de Armas, apparaissait dans la bande-annonce. Quelle déception alors, de ne voir leur actrice préférée sur aucun plan du long métrage! Si elle figure encore sur la bande-annonce, la comédienne avait en effet été coupée au montage.

La bande-annonce de «Yesterday» avec Ana de Armas:

La comédie musicale de Danny Boyle décrit un monde parallèle où personne ne se souvient de l’existence des Beatles, excepté Jack Malik (Himesh Patel). Le jeune homme connaît alors un succès mondial en interprétant leurs chansons. Dans une scène que l’on aperçoit dans la bande-annonce, il joue le tube «Something» sur le plateau de l’animateur James Corden, face à une Ana de Armas conquise. Mais la scène avait ensuite été coupée au montage, car lors d’une projection test, le public avait estimé que le personnage d’Ana Armas éclipsait la romance centrale entre Jack et le personnage incarné par Lily James, Ellie.

S’estimant dupés, les deux fans américains ont donc déposé plainte contre Universal pour tromperie, a révélé le site Variety. Ils demandent cinq millions de dollars pour le préjudice.

(L'essentiel/MaG)

Ton opinion