Publié

Au LuxembourgCouvre-feu de 23h à 6h, «ridicule» et «pathétique»

LUXEMBOURG - L'annonce d'un prochain couvre-feu nocturne, pour faire face au coronavirus, suscite de nombreuses réactions. Beaucoup de scepticisme, de crainte et d'ironie.

Beaucoup ne comprennent pas l'horaire annoncé vendredi par Xavier Bettel.

Beaucoup ne comprennent pas l'horaire annoncé vendredi par Xavier Bettel.

Editpress

Le gouvernement luxembourgeois a validé, vendredi, le principe d'un couvre-feu imposé à la population de 23h à 6h pour endiguer l'épidémie de coronavirus. Ce couvre-feu devrait être inscrit dans la loi lundi et entrer en vigueur dans les prochains jours. Mais cette décision a suscité très vite de nombreuses réactions parmi nos lecteurs. «À quoi bon instaurer un couvre-feu pendant la nuit? À 23h, 95% de la population est couchée ou presque. Ridicule!», commente Adnan sur notre site. Et comme lui, beaucoup ne comprennent pas l'horaire annoncé vendredi par Xavier Bettel.

«Il faudrait que ce soit 21h ou 22h maxi», estime Lolo. «23h c'est beaucoup trop tard!», abonde Mouse. «L'isolement est total dans la période où il n'y a personne, et pendant la journée les centres commerciaux sont pleins», regrette Claudia. Une certaine unanimité règne parmi les dizaines de commentaires reçus, les lecteurs, résidents ou frontaliers, estimant que le Luxembourg prend finalement «des mesurettes» qui vont mener «à la catastrophe». Surtout, l'annonce de Xavier Bettel ne s'aligne pas sur celles des pays voisins: «23h au Luxembourg, 22h en Belgique, 21h en France... vive l'Union européenne!», s'exprime un lecteur. «Comme en mars, quatre jours plus tard...», souligne un autre.

«Un couvre-feu à 19h après le travail des employés de bureaux»

Et chacun, évidemment, y va de sa proposition. «Pour faire changer les choses il faut établir un couvre-feu à 19h après le travail des employés de bureaux», pense Eliot. «Tout fermer 6 semaines malgré les conséquences. La santé est prioritaire», lâche Pat. Comme ce dernier, de nombreux commentateurs pensent qu'un reconfinement et notamment une fermeture des établissements scolaires est la solution.

«Les personnes qui sont encore dehors, à s’entretenir avec leurs amis après 23h, sont en bonne partie ceux qui se préoccupent le moins du virus», analyse Thyartis. «Un couvre-feu une heure avant la fermeture des bars et restaurants, cela va changer énormément. Pathétique!!!!», selon Lo2. Pour conclure sur une touche d'humour, un autre ironise en rappelant au gouvernement de ne pas oublier de «fermer toutes les piscines entre 5h et 6h du matin, et tous les salons de coiffure le dimanche».

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Ton opinion