Coronavirus au Luxembourg – CovidCheck au travail, fin des tests pour les sorties

Publié

Coronavirus au LuxembourgCovidCheck au travail, fin des tests pour les sorties

LUXEMBOURG - Le gouvernement va rendre obligatoire le CovidCheck dans les entreprises. Pour les loisirs et sorties, les tests ne suffiront plus.

Il n’est toujours pas question de contraindre la population à la vaccination, mais les dernières mesures, annoncées lundi en fin de journée, ressemblent à un sacré coup de pression. À partir du 15 janvier, l’incitation s’exercera sur le lieu de travail, avec «la mise en place du CovidCheck obligatoire», alors qu’elle n’est que conseillée depuis le 1er novembre, a indiqué Xavier Bettel (DP), Premier ministre.

Les salariés devront alors être vaccinés, guéris ou testés négatifs au Covid-19. Sachant que la durée de validité des tests «devrait être réduite cette semaine», si la Chambre des députés vote la mesure, a rappelé le chef du gouvernement. Les tests PCR ne seront plus valables que 48h, les tests antigéniques 24h, ce qui obligera les non-vaccinés à en pratiquer sans cesse, et à les financer à chaque fois. Pour ce point, des discussions sont en cours avec les partenaires sociaux.

Les tests ne fonctionneront plus pour les loisirs

«Mais s’ils ne soutiennent pas la mesure, ce n’est pas grave, il faudra la faire de toute façon», prévient déjà Xavier Bettel, qui a parfois adopté un ton martial, lundi. Un changement de la base légale est prévu pour que les employeurs puissent connaître le statut vaccinal de l’employé, si ce dernier est d’accord. «Cela permettra d’éviter le contrôle deux fois par jour».

Les non-vaccinés ne pourront tout simplement plus participer à des loisirs, puisque ces activités seront soumises à la règle 2G (vaccinés ou guéris, selon l’abréviation en luxembourgeois). «Les tests ne fonctionneront plus», confirme le Premier ministre, qui explique que «le processus législatif va être entamé», sans donner d’échéance précise. Concrètement, l’application CovidCheck sera actualisée avec un onglet pour les activités professionnelles, un autre pour les activités de loisir.

Pièce d'identité exigée

L’autre grand changement concerne les faux pass sanitaires, ou les pass prêtés par un ami. Désormais, les organisateurs pourront demander une pièce d’identité, sans passer par la police. En cas de refus, l’accès sera refusé. Au rayon des incitations, Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, a évoqué «une distribution d’autotests» en décembre. Chaque foyer recevra un bon pour en récupérer cinq.

Une grande journée de tests sera organisée dans tout le pays, via une campagne de promotion, afin d’avoir une idée précise de la circulation du virus. Enfin, les personnes ayant reçu deux doses du vaccin AstraZeneca se verront proposer une dose de rappel au bout de quatre mois, au lieu de six pour les autres vaccins. La troisième dose de vaccin contre le Covid-19 reste facultative à ce stade, ont précisé les ministres, sans exclure un changement dans les semaines à venir.

Joseph Gaulier/L'essentiel


Revivez notre live de la conférence de presse, minute par minute:

18h13 Merci de nous avoir suivis. Le live est terminé.

18h12 Pour aller au restaurant, il faudra être vacciné ou guéri, précise Xavier Bettel.

18h06 Les personnes non vaccinées représentent 20% de la population, mais la moitié des patients à l'hôpital. «Je ne m'attends pas à des applaudissements» suite à ces annonces, imagine Xavier Bettel. «Les gens ont le droit de manifester, nous vivons dans un pays libre. Mais je ne leur souhaite pas de terminer à l'hôpital en soins intensifs. Les infirmières me disent que c'est horrible. Les gens meurent en étouffant».

18h05 Si aucune solution n'est trouvée concernant le CovidCheck obligatoire au travail, «nous déposerons le texte». «Nous avons pris la décision de le faire, à eux de prendre position», répond M. Bettel.

18h03 Faut-il rendre le télétravail obligatoire? «On sait qu'il n'est pas possible pour certains postes. L'imposer aurait des répercussions concernant la vie sociale mais également sur le plan psychologique. Nous ne pouvons pas mettre les frontaliers en difficulté sur le plan administratif non plus».

18h02 Quel est le risque que les non-vaccinés multiplient les rassemblements privés? «Il y a toujours des points morts. Nous ne pouvons pas trouver une solution qui convienne à tout le monde», répond Paulette Lenert.

18h «Pour l'instant, il y a assez de vaccin. Mais nous avons appris que les livraisons ne se font pas toujours à la date prévue. Peut-être fonctionnerons-nous par rendez-vous à partir de janvier», explique Xavier Bettel.

17h53 Concernant le CovidCheck au travail, le Premier ministre espère «un accord demain». Xavier Bettel précise que le gouvernement n'hésitera pas à «prendre ses responsabilités».

17h50 Xavier Bettel recommande un test rapide avant les réunions de famille.

17h46 «Nous sommes prêts à prendre d'autres mesures si nécessaire» avant Noël.

17h44 Interrogée sur la vaccination obligatoire, Paulette Lenert «espère ne pas devoir y arriver». L'obligation vaccinale «est une question éthique», poursuit M. Bettel, qui précise qu'une telle décision à l'avenir «ne peut être exclue».

17h43 «Nous avons reçu des vaccins commandés par l'Union européenne».

17h40 «Si des personnes sont à l'intérieur d'un restaurant ou d'un bar avec un faux QR code, l'établissement sera aussi sanctionné. Les contrôles sont nécessaires, sinon il y aura des abus», estime Xavier Bettel.

17h39 «Un consensus doit être nécessaire» pour la validité du pass sanitaire, explique Paulette Lenert. «On attend un peu pour se mettre d'accord avec d'autres pays membres de l'UE. Ce serait une catastrophe s'il y avait quatre règles différentes à 40 km à la ronde» dans les zones transfrontalières.

17h35 Comment fonctionnera le système 2G dans les loisirs? L'application CovidCheck sera scindée en deux: le 2G (vacciné ou guéri) pour les loisirs et le 3G (vacciné, testé ou guéri) pour le travail. Dans le monde du travail, des sanctions pourront être mises en place, toujours en accord avec le droit du travail.

17h33 «Le Luxembourg se teste»: une action va être mise en place pour que tout le monde se teste en même temps avant les fêtes. «Cela nous donnera un bon aperçu de la situation dans le pays».

17h32 «Le test est toujours important. Il faut rompre le plus vite possible les chaînes de contamination. Ce n'est pas forcément une petite grippe. Le virus est très contagieux».

17h29 Concernant les sorties, la règle du 2G (vacciné ou guéri) s'appliquera désormais. Il ne sera plus possible d'y accéder en faisant valoir un test négatif réalisé au préalable.

17h28 L'approche reste la même pour les rassemblements.

17h27 «La vaccination ne suffit plus» pour limiter la propagation du virus.

17h25 La ministre de la Santé Paulette Lenert prend la parole.

17h24 La police va continuer à effectuer des contrôles. Les établissements auront pour responsabilité de contrôler l'identité de clients.

17h22 La vaccination itinérante va se poursuivre dans les communes et galeries commerciales.

17h20 Pour les 45 000 personnes qui ont été vaccinées avec AstraZeneca, le délai après la deuxième dose va être réduit à 4 mois.

17h19 La dose de rappel appelée «Booster» «fonctionne bien», se félicite M. Bettel.

17h18 Le Luxembourg recommande le télétravail. Des discussions sont en cours avec les pays frontaliers.

17h17 Dans les hôpitaux et maisons de soins, des tests seront imposés.

17h15 Des contrôles d'identité vont être possibles pour que les personnes n'utilisent plus le CovidCheck de quelqu'un d'autre. La présence de la police ne sera plus nécessaire. L'accès aux établissements sera refusé si la personne ne montre pas sa pièce d'identité. Des mesures qui seront en place d'ici à février.

17h14 Le gouvernement a rencontré les partenaires sociaux. Des discussions sont en cours concernant la généralisation du CovidCheck au travail. Cela sera fixé par un projet de loi avec une application à partir de la mi-janvier.

17h12 Le CovidCheck va être renforcé. Le Luxembourg adopte le système 2G pour les loisirs. Il faudra être vacciné ou rétabli pour pouvoir y prendre part.

17h10 «Ce qu'on veut éviter, c'est le confinement». Le Premier ministre n'annoncera «pas de fermeture des écoles, des commerces ou des bars et restaurants». Pas question non plus d'annoncer des restrictions de déplacements. «Mais nous ne pouvons rien exclure dans l'avenir. Il y a trop d'incertitudes».

17h09 Xavier Bettel évoque la vaccination, la solution pour lutter contre le virus. «Le risque est moins élevé pour les personnes vaccinées». Mais le taux de vaccination «n'est pas assez important» pour décharger l'hôpital.

17h07 Les chiffres d'incidence montent, même si nous sommes en dessous des moyennes européennes. «Le fait de ne pas avoir levé toutes les mesures sanitaires a un impact». Il y a 60 patients à l'hôpital contre 37 il y a un mois. Le nombre de patients en soins intensifs varie d'une dizaine à une quinzaine.

17h06 «Trop de décès à déplorer ce week-end», déplore le Premier ministre.

17h05 Xavier Bettel s'exprime: «L’actualité nous a montré combien le virus est imprévisible. Le nouveau variant Omicron crée de l'insécurité et de la préoccupation. Nous avons tout de suite accepté les recommandations de la Commission européenne. Pour l'instant, il faut attendre pour connaître l'impact de ce variant».

16h55 Bienvenue dans notre live! Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert vont prendre la parole d'une minute à l'autre.

th/L'essentiel

Ton opinion