Publié

AlimentationCraquez sur le chocolat pendant le confinement

Dans cette période de confinement, où l'on peut être gagné par le stress, manger du chocolat, avec modération, peut être bénéfique.

Le chocolat noir regorge d'antioxydants.

Le chocolat noir regorge d'antioxydants.

Chocolat noir ou chocolat au lait? Pour lequel penchez-vous? Le premier, à l'amertume prononcée, ou le second au délicieux goût crémeux et doux? Tout cela me direz-vous est d'abord une histoire de goût bien entendu! En tout cas, noir ou au lait, la période de confinement est idéale pour s'en faire un bon allié contre le stress et l'anxiété, mais de façon raisonnable, «deux carrés par jour», selon les diététiciens!

Certes, le chocolat au lait semble être celui est qui le plus apprécié au monde, mais si l'on s'intéresse un tant soit peu à la santé, c'est le chocolat noir, en revanche, qui recueille la plupart des suffrages des spécialistes en la matière.

Des antioxydants

Le chocolat noir regorge d'antioxydants - cinq fois plus que le thé noir - dont les polyphénols qui permettent de réduire le vieillissement des cellules. Il y a quelques années, des chercheurs de l'université de Harvard, aux États-Unis, ont constaté que les personnes qui consomment trois barres de chocolat par mois à 100% de cacao voyaient leur taux de LDL ( le mauvais cholestérol) diminuer sensiblement.

Manger du chocolat noir a des effets bénéfiques sur la santé vasculaire. Des chercheurs britanniques ont démontré en effet de leur côté que le chocolat avait un effet protecteur sur les vaisseaux sanguins cérébraux, limitant les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC). Bon pour leur cœur, bon pour la mémoire, antistress ... Nul besoin d'une liste exhaustive pour démontrer les bienfaits du chocolat noir.

Du magnésium dans le chocolat au lait

De là à faire du chocolat au lait le parent pauvre de la famille, ce serait aller un peu trop vite en besogne. Alors certes, en raison de sa forte teneur en sucre et en graisses saturées, il favorise l'accumulation du mauvais cholestérol.

En outre, le sucre et la thobromine du chocolat au lait peuvent être un facteur aggravant chez les diabétiques et les personnes sujettes aux rejets gastro-œsophagiens. Mais pour autant, il contient lui aussi des antioxydants (0,5% de polyphénols contre 0,8% pour le chocolat noir). Il possède par ailleurs, et en plus grande quantité que le chocolat noir, du magnésium, qui a des effets positifs sur le niveau de stress, la fatigue et l'anxiété. Il est également riche en calcium et en phosphore, en potassium et en sérotonine.

(L'essentiel)

Ton opinion