Cours d'appui – Crêpes et maths comme devoirs

Publié

Cours d'appuiCrêpes et maths comme devoirs

ESCH-SUR-ALZETTE - Treize ados ont participé aux cours d'appui organisés par Amitié Portugal-Luxembourg. Les
jeunes intéressés sont
unanimes, c'était génial!

Les jeunes s'imprègnent plus facilement des matières enseignées par le jeu.

Les jeunes s'imprègnent plus facilement des matières enseignées par le jeu.

Les jeunes se déplacent d'habitude en grappes. Ceux du cours d'appui organisé par Amitié Portugal-Luxembourg ne dérogent pas à la règle. «Nos treize élèves ne se connaissaient pas avant, mais ils ont pris naturellement soin les uns des autres, approuvent Anola Bracaj et Maria da Veiga, porteuses du projet. En arrivant, l'une d'eux n'avait aucune langue commune, ses camarades l'ont aidée».

Durant ces vacances de carnaval, Amitié Portugal-Luxembourg, soutenue par la ville d'Esch, lançait pour la première fois des cours d'appui pour les 13 à 16 ans. Ceux-ci sont ouverts en priorité aux jeunes dont les parents ont moins de moyens financiers (inscrits au chômage, au RMG, famille monoparentale…).

Au sortir de la semaine, l'évaluation faite par les ados des techniques pédagogiques auxquelles ils ont été soumis est positive: «Grâce aux jeux, aux chansons, et au fait qu'on ait été peu nombreux, c'était plus facile d'apprendre qu'à l'école, expliquent-ils. De plus… il n'y avait pas de punition». Mais si on leur demande ce qu'ils ont préféré, ils répondent, dans un joyeux brouhaha franco-luxembourgo-portugais, «la confection de crêpes et lebillard!».

Car en plus des sciences, maths, langues… les cours se composaient aussi d'activités à la Maison des jeunes. «Si ma mère est d'accord, je reviendrai lors des prochaines vacances», conclut Dylan, 13 ans.

Séverine Goffin

www.amitie.lu

Ton opinion