Web – Critiqué, Mozilla suspend les dons en cryptomonnaies
Publié

WebCritiqué, Mozilla suspend les dons en cryptomonnaies

L'éditeur de Firefox a fait marche arrière après avoir suscité la colère des internautes en rappelant qu’il acceptait les donations en monnaies virtuelles.

Le navigateur Firefox est distribué par la fondation Mozilla depuis 2003.

Le navigateur Firefox est distribué par la fondation Mozilla depuis 2003.

AFP

Les vives réactions des internautes ont fait plier Mozilla. L’éditeur du navigateur web Firefox a pris la décision de suspendre les donations en cryptomonnaies. Mozilla s’est pris une volée de bois vert depuis que, dans un tweet publié le 31 décembre, il a annoncé qu’il acceptait les donations en monnaies virtuelles via la plateforme BitPay. Il s’agissait pourtant d’un simple rappel, Mozilla acceptant les donations en cryptos depuis… 2014. Mais cela n’a pas empêché un certain @jwz de réagir de façon très remontée, comme d’autres ensuite. Derrière ce pseudonyme se cache en réalité Jamie Zawinski, qui n’est autre que le fondateur de Mozilla qui a quitté la fondation en 1999.

«Bonjour, je suis sûr que la personne qui gère ce compte n’a aucune idée de qui je suis, mais j’ai fondé Mozilla et je suis ici pour dire d’aller vous faire foutre et merde à ça. Toutes les personnes impliquées dans le projet devraient avoir terriblement honte de cette décision de s’associer à des escrocs de Ponzi qui incinèrent la planète», s’est-il insurgé.

«Hey Mozilla, je suppose que tu ne me connais pas non plus, mais j’ai conçu Gecko, le moteur sur lequel ton navigateur est construit. Et je suis à 100% avec @jwz sur ce point. C’est. Quoi. Ce. Bordel. Tu étais censé être meilleur que ça», a quant à lui réagi Peter Linss, suscitant lui aussi des commentaires abondant dans le même sens. Les internautes reprochent à Mozilla de faire usage d’une technologie énergivore.

«La semaine dernière, nous avons rappelé que Mozilla acceptait les dons en cryptomonnaies», a écrit l’éditeur du navigateur web Firefox. «Cela a conduit à une discussion importante sur l’impact environnemental des cryptomonnaies», explique Mozilla qui dit vouloir «examiner si et comment [sa] politique actuelle correspond à [ses] objectifs climatiques». Durant cet examen, la fondation dit mettre en pause les donations en cryptomonnaies.

Une décision qui réjouit Peter Linss: «Je suis heureux que Mozilla ait fait marche arrière. Ils jouent un rôle crucial pour garder le web ouvert et libre», a-t-il fait savoir à The Verge. Plus amer, Jamie Zawinski, qui se dit heureux d’avoir pu contribuer à faire réfléchir Mozilla, espère que la fondation prendra l’unique décision qui s’impose après son examen, à savoir celle d'«enterrer [les dons en cryptos] dans le désert». «Les cryptomonnaies ne sont pas seulement un désastre écologique apocalyptique, et un système pyramidal encore plus fou, mais elles sont aussi incroyablement toxiques pour le web ouvert, un autre idéal que Mozilla avait l’habitude de soutenir», écrit-il dans un billet de blog.

(L'essentiel/man)

Ton opinion