Boulangeries au Luxembourg – Croissants et baguettes ne sont pas plus chers

Publié

Boulangeries au LuxembourgCroissants et baguettes ne sont pas plus chers

LUXEMBOURG - Les boulangeries sont confrontées à une hausse des tarifs de leurs charges. Mais les clients ne sont pas trop pénalisés.

Les boulangeries tentent de «limiter la casse» pour leurs clients.

Les boulangeries tentent de «limiter la casse» pour leurs clients.

Vincent Lescaut

Beurre, mais aussi farine, énergie et emballages... Les boulangeries doivent faire face depuis plusieurs mois à une augmentation des prix de leurs charges. «Les tarifs de l'énergie, du beurre et de la farine ont respectivement grimpé de 60%, 30% et 20%», note Michèle Andres, directrice marketing de Fischer.

Mais les clients de l'enseigne, qui compte environ 60 points de vente, n'ont pas été trop pénalisés. «Notre pouvoir de négociation est fort auprès des centrales d'achat, explique Michèle Andres. Cela nous permet de ne pas trop augmenter les prix en magasin. Depuis novembre, certains produits sont certes plus chers, comme la galette des Rois, dont le prix est en progression d'un à deux euros. Mais ce sont des hausses minimes».

«Limiter la casse pour les clients»

De son côté, Arbre à Pain, qui compte onze boulangeries au Luxembourg, dit avoir essayé «d'absorber au maximum» l'augmentation des charges. «Nous avons essayé de limiter la casse pour les clients, indique Guy Konsbruck, le gérant. Mais ce n'est pas possible à 100%, car nous devons payer les salaires. Nous avons dû augmenter le prix de certains produits de 5%».

À la boulangerie indépendante Trombini, à Esch-sur-Alzette, les prix sont pour l'instant restés inchangés. Un croissant et une petite galette des Rois (4 à 6 personnes) se vendent respectivement 1,05 euro et 12 euros. Mais l'établissement prévoit d'augmenter les prix en janvier-février, de 5 centimes pour les viennoiseries et de 10 centimes pour les pains. «À un moment donné, on est obligés de le faire», confie le gérant Gilles Trombini.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Ton opinion