Concert au Luxembourg: Dadju a fait grimper la température à la Rockhal

Publié

Concert au LuxembourgDadju a fait grimper la température à la Rockhal

ESCH-BELVAL – Dimanche soir, le Franco-congolais a enchaîné ses tubes, repris en chœur par 4000 fans déchainés.

par
Cedric Botzung
1 / 13
Épaulé par ses musiciens, Dadju a conquis 4000 fans à la Rockhal.

Épaulé par ses musiciens, Dadju a conquis 4000 fans à la Rockhal.

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel

Il ne fallait pas arriver en retard, dimanche soir, à la Rockhal. D'abord prévu en février dernier, le concert de Dadju débutait à 20h pétante. Un horaire adapté à un public jeune, venu en nombre puisque 4000 fans s'étaient donnés rendez-vous. Il faut dire que le succès du Franco-congolais est fulgurant. En cinq ans, le chanteur de 31 ans est devenu l'un des artistes francophones les plus vendeurs.

Dadju s'offrait une arrivée de superstar, au cœur d'une imposante scénographie, d'une formation guitare-basse-batterie et de ses choristes. Lunettes de soleil sur le nez, on pensait bien sûr à Gims, son frère. Ce dernier a peut-être dû lui glisser quelques conseils en matière de show, tant celui-ci était au point.

«Vous allez transpirer ce soir et moi aussi»

«Il n'y a qu'une seule règle pour participer au "Cullinan Tour", c'est de connaître toutes les paroles par cœur» lançait Dadju. Aux premières notes de «Dieu Merci», on pouvait vérifier ça. Le public était en fusion, chantant les textes et criant sa joie.

Dadju faisait danser aux sons estivaux de «Mon Soleil», chantait l'amour («Toko Toko»), les relations complexes («Amour Toxic») mais aussi l'infidélité et la trahison. «Prince Dadj» trouvait même deux anciens amants dans le public pour les faire monter et s'expliquer sur scène. «Vous allez transpirer ce soir et moi aussi» avait-il promis. Promesse tenue, avec une communion totale entre Dadju et ses fans.

Ton opinion

3 commentaires