Fabrizio Bei, président de Differdange – «Dan Theis garde toute la confiance du club»

Publié

Fabrizio Bei, président de Differdange«Dan Theis garde toute la confiance du club»

Après deux lourdes défaites, le président de
Differdange, Fabrizio Bei, espère que la
réception du F91,
dimanche, servira de déclic à ses joueurs.

L'essentiel: Êtes-vous inquiet après les défaites face au Fola (0-5) et à Hamm (3-0)?

Fabrizio Bei: Non, Differdange n'a pas perdu sa combativité en deux semaines. Mais c'est vrai que ce n'est pas bon pour le moral. Tout le monde sait ce qu'il a à faire.

En avez-vous parlé avec le staff et les joueurs?

Oui, on en a discuté entre nous. Pas besoin de grandes réunions à Differdange pour évoquer les problèmes.

L'Europe représente-t-elle toujours l'objectif du club?

Notre objectif n'est pas remis en cause. On luttera pour l'Europe jusqu'à la dernière minute de la dernière journée. On jouera les huit derniers matches à fond.

Dans quel état d'esprit est votre coach, Dan Theis?

Il vit le foot à 100% donc ce n'est pas évident pour lui. Mais je tiens à dire qu'il garde toute la confiance du club et de ses dirigeants.

Dimanche, le F91 débarque au Thillenberg, le bon moment pour rebondir?

Dudelange arrive au meilleur moment. Si on perd, c'est logique, si on gagne ce sera une sensation. Nous n'avons rien à perdre. Et quoi de mieux pour le moral que de rebondir en accueillant la meilleure équipe du pays?

, Philippe Di Filippo

BGL Ligue, 19e journée

Dimanche, 16 h

Jeunesse-Hamm

Swift-Progrès

Differdange-F91

RFCU-Mondercange

Käerjeng-Grevenmacher

Pétange-Etzella

Rumelange-Fola

Ton opinion