Action – «Dark Souls», l'aventure où mourir est un art
Publié

Action«Dark Souls», l'aventure où mourir est un art

Namco redonne aux spécialistes de jeux tordus et difficiles l'occasion rêvée de tester leurs nerfs.

Vous en avez marre des jeux qui vous tiennent par la main, et qui se finissent presque d'une traite? Vous pensez avoir l'étoffe d'un hardcore gamer?

«Dark Souls» arrive à point nommé pour reconquérir le cœur des blasés du casual gaming, et cela grâce à From Software, un petit studio japonais au grand talent. À mi-chemin entre action et jeu de rôle, «Dark Souls» met le joueur dans la peau d'un avatar qu'il peut modeler à souhait selon dix classes mises à disposition. Chevalier, mage, guerrier, voleur sont quelques-uns des personnages jouables avec leurs forces et faiblesses bien connues des fans du genre.

Mourir... oui, dans cette production, on meurt comme on respire. Mais on apprend de ses erreurs. Doté d'une rare difficulté, «Dark Souls» pousse la maîtrise du gameplay dans ses derniers retranchements, à tel point qu'une fois passé la porte de sortie d'une zone, une émotion intense, voire un sourire béat, sont au rendez-vous.
Pour ne pas sombrer seul dans la folie, il est également possible d'invoquer d'autres joueurs pour envoyer dans l'au-delà les terrifiants boss qui hantent les niveaux.

PS3, Xbox 360. From Software. Multi. Âge: 16 ans.

Ton opinion