Etats-Unis – David Beckham champion avec les L.A. Galaxy

Publié

États-UnisDavid Beckham champion avec les L.A. Galaxy

David Beckham a concrétisé dimanche l'objectif qu'il s'était fixé en arrivant à Los Angeles en 2007: remporter le titre de champion de la Ligue nord-américaine de football (MLS).

David Beckham a levé le trophée de champion de MLS aux États-Unis.

David Beckham a levé le trophée de champion de MLS aux États-Unis.

Reuters

L'Anglais, blessé à la cuisse droite, a eu un apport modeste dans la victoire (1-0) en finale des Galaxy sur Houston mais cela a suffi pour qu'il s'adjuge un titre dans le troisième championnat de sa carrière, après l'Angleterre avec Manchester United (6) et l'Espagne avec le Real Madrid (1). À 36 ans, il s'agissait peut-être de son dernier match en MLS car l'Anglais sera en fin de contrat le 31 décembre. En France, le Paris-SG serait sur les rangs pour l'accueillir à partir de janvier et ce trophée lui fera peut-être quitter la Californie le cœur plus léger.

Mais s'il s'agissait bien du dernier match de Beckham, il ne restera pas dans les annales tant le Britannique a été discret, laissant la vedette aux vrais animateurs offensifs des Galaxy: Landon Donovan et Robbie Keane, même si Becks a été impliqué sur l'action du seul but de la rencontre (72e). Ce but est arrivé sur une passe inspirée de l'Irlandais Keane, après une déviation de la tête de Beckham, pour l'Américain Donovan, qui a concrétisé la domination quasi-totale des Galaxy.

Donovan a rendu hommage à Beckham pour avoir joué «sur une jambe» après s'être étiré un muscle derrière la cuisse dans la semaine. Devant 30 281 spectateurs, record du stade, le «Spice boy» a démarré le match très bas, loin derrière les quatre joueurs offensifs de Los Angeles.

En retrait en première période

Positionné dans l'axe, Beckham n'a pesé d'aucun poids offensif en première période. Il a arpenté le terrain en marchant, incapable d'accélérer et de s'impliquer dans la construction. Ses longs coups de patte du droit ont quand même souvent trouvé preneur mais son jeu court a été un peu juste. Keane a lui été dans tous les bons coups des Galaxy. Malheureusement pour Los Angeles, les occasions les plus sérieuses en première période sont arrivées deux fois sur la tête et une fois sur le pied droit du pataud Adam Cristman (12e, 27e, 28e), mal à l'aise sur une pelouse abîmée par de fortes pluies.

Le terrain ressemblait à un champ de mines au bout de 20 minutes, ce qui n'a pas aidé les acteurs à présenter un spectacle propre. Plus actif en début de deuxième période, Beckham a parfaitement servi Keane pour le mettre en position de marquer mais le but a été annulé pour un hors-jeu (57e). Les Galaxy, installés dans leur domination depuis près d'une heure, ont enfin concrétisé sur la percée de Keane, rapide et puissant, qui a trouvé Donovan, l'Américain marquant d'un ballon piqué de l'extérieur du droit.

Sursaut de Houston

Houston a alors dû sortir de sa coquille pour égaliser mais la défense de Los Angeles a parfaitement tenu le choc. Même Beckham y a mis du sien, recevant un carton jaune (82e) pour une charge par derrière sur un contre-attaquant adverse avant de pouvoir lever les bras et savourer un des rares moments de ciel bleu dans ses quatre ans passés sous les couleurs des Galaxy.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion