Trafic aérien – De bons résultats pour Air France-KLM
Publié

Trafic aérienDe bons résultats pour Air France-KLM

Le groupe Air France-KLM a annoncé jeudi des bénéfices en forte hausse pour 2016 mais reste prudent dans ses perspectives.

Pour la compagnie française Air France, le résultat d'exploitation a reculé à 372 millions d'euros, tandis que celui de la néerlandaise KLM a grimpé à 681 millions.

Pour la compagnie française Air France, le résultat d'exploitation a reculé à 372 millions d'euros, tandis que celui de la néerlandaise KLM a grimpé à 681 millions.

AFP

Le bénéfice net s'est élevé à 792 millions d'euros, contre 118 millions en 2015, une envolée due à la vente fin 2016 de 49,99% des parts d'Air France-KLM dans sa filiale de restauration à bord Servair au suisse Gategroup (propriété du conglomérat HNA). Cette vente avait été bouclée fin 2016, pour un montant de 270 millions. Le résultat d'exploitation a atteint quant à lui 1,05 milliard d'euros, plus de deux fois et demi plus élevé qu'en 2015, qui avait été la première année bénéficiaire pour le groupe après une longue période de sept exercices dans le rouge.

«Si la baisse du prix du pétrole a nettement allégé les coûts du groupe, le contexte géopolitique, la concurrence et la surcapacité de l'industrie ont entraîné nos recettes à la baisse», a déclaré le PDG Jean-Marc Janaillac, cité dans un communiqué. En 2016, la facture de carburant a baissé de près de 26% à 4,6 milliards d'euros, contribuant largement à des résultats ressortis selon la direction «en ligne avec les objectifs».

Écart entre KLM et Air France

Le groupe franco-néerlandais, qui comprend également la filiale low cost Transavia, a transporté 93,4 millions de passagers en 2016, soit 4% de plus qu'en 2015. Le chiffre d'affaires a en revanche baissé de 3,3% à 24,8 milliards d'euros. Pour la compagnie française Air France, le résultat d'exploitation a reculé à 372 millions d'euros, tandis que celui de la néerlandaise KLM a grimpé à 681 millions. En 2015, les deux compagnies affichaient des résultats comparables (426 millions pour Air France, 384 millions pour KLM).

Cet écart s'explique, selon la direction, par l'impact des attentats sur l'attractivité de la destination France, et les conséquences de deux grèves de personnel navigant d'Air France dont le coût total est estimé à 130 millions d'euros. «Avec Trust Together, notre projet stratégique, nous sommes pleinement engagés pour reprendre l'offensive, renforcer notre capacité à innover et améliorer notre compétitivité», a ajouté le PDG, estimant que dans «un contexte économique et géopolitique qui demeure très incertain» et «une concurrence agressive, le statu quo n'est pas une option».

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion