Programme Fit 4 Start – De jeunes entrepreneurs vont voir plus loin

Publié

Programme Fit 4 StartDe jeunes entrepreneurs vont voir plus loin

LUXEMBOURG - Dans le cadre de Fit 4 Start, dix start-up comme Food for All vont bénéficier d’un sacré coup de pouce pour mûrir.

Xénia Ashby (à gauche) et Iliana Devillers ont fondé la start-up Food for All.

Xénia Ashby (à gauche) et Iliana Devillers ont fondé la start-up Food for All.

«Nous sommes ravies pour l’argent, en tant que jeunes entrepreneurs, c’est toujours utile. Mais le coaching également va nous aider à nous développer à l’international», apprécient Iliana Devillers et Xénia Ashby, fondatrices de la start-up luxembourgeoise F4A.

Food for All (nourriture pour tous) est l’une des dix start-up luxembourgeoises et étrangères sélectionnées pour la 8e édition du programme Fit 4 Start. Elles étaient 221 à tenter de décrocher cette aide au démarrage de jeunes entreprises innovantes lancée par le ministère de l’Économie et gérée par Luxinnovation avec le Technoport et la Luxembourg City Incubator.

600 utilisateurs de Food for All

Pour ces jeunes entrepreneurs, tout est encore très frais. «Il y a peu, nous étions étudiantes. J’étais sur place lorsque le scandale des supermarchés qui javellisaient des invendus a éclaté en France», relate Iliana Devillers. D’où l’idée de Food for All. Pour réduire le gaspillage alimentaire, la start-up propose aux supermarchés de réunir des produits à date limite courte dans un rayon.

Via une application mobile, les clients peuvent savoir quels produits se trouvent en promotion et où. «Depuis le lancement de l’application en octobre dernier, nous en sommes à 600 utilisateurs, dont beaucoup se servent de l’app quotidiennement».

(Séverine Goffin/ L'essentiel)

Ton opinion