Luxembourg – De l'argent de côté et une nouvelle télé pour l'Euro

Publié

LuxembourgDe l'argent de côté et une nouvelle télé pour l'Euro

LUXEMBOURG – Avec l’Euro de football qui démarre vendredi, les ventes de télévisions augmentent. Et c’est la qualité de l’image qui prime.

Les fans de football n'ont pas hésité à investir dans une nouvelle télévision.

Les fans de football n'ont pas hésité à investir dans une nouvelle télévision.

J-2 avant l’Euro 2020 de football, les clients continuent de s’équiper au mieux pour regarder leur équipe jouer. Mathias, 36 ans, a fait le déplacement à la Cloche d’Or accompagné de son père pour choisir la bonne télé. «Après un an et demi de confinement, on a mis assez d’argent de côté. Aujourd’hui, on veut se faire plaisir et l’Euro c’est la bonne occasion», témoigne le résident de Gasperich.

Supporter de la Belgique et de la France, ce trentenaire opte pour une télé avec une meilleure qualité d’image, qui lui permettra de passer de belles soirées en bonne compagnie. «Pour moi, la télévision est un objet social, c’est pour inviter des amis à la maison pour suivre les matchs. Et la crise sanitaire a d’ailleurs contribué à prendre conscience de l’importance de passer du temps chez soi» ajoute-t-il.

Tendance aux grands écrans

Mathias fait partie des nombreux clients qui ont investi dans une télévision ces derniers jours. «Sur ces trois dernières semaines, nous constatons une progression des ventes de 70% par rapport à la même période l’an passé», confie Terens Chresti, manager chez Hifi International, à Gasperich.

Et la tendance, cette année, est aux grands écrans. «Nos ventes de télévisions de 75 pouces ont augmenté de 95% par rapport à l’année précédente», affirme Janick De Saedeleer, porte-parole de Saturn.

Les cafés passent leur tour

Au Grand-Duché, les magasins ont enregistré une hausse de 30% des ventes de télé, mais les rétroprojecteurs aussi ont la cote. «C’est moins cher qu’une télé et ça permet de regarder les matchs en famille ou entre amis à l’intérieur comme à l’extérieur», à condition d’avoir un mur blanc sur lequel projeter l'image.

Si les particuliers investissent l’argent mis de côté durant la crise sanitaire, du côté des professionnels de l’horeca ce n’est pas le même engouement. «C’est vraiment calme, il n’y a pas trop d’emballement du côté des bars et restaurants en raison des mesures sanitaires», confirme Terens Chresti, manager chez Hifi International, malgré l’autorisation du gouvernement de diffuser les matchs dans leurs établissements.


(Noémie Koppe/L'essentiel)

Ton opinion