Littérature – De l'automobile à la publication d'un roman
Publié

LittératureDe l'automobile à la publication d'un roman

LUXEMBOURG - Ingénieur dans l'automobile, Davy Mouth publie son premier roman, qui sortira le 25 mars.

Davy Mouth, 39 ans, avoue avoir découvert la lecture sur le tard.

Davy Mouth, 39 ans, avoue avoir découvert la lecture sur le tard.

Des scientifiques ont découvert le moyen de démultiplier une source d'électricité. Pour tester et valider ce procédé, une Tesla Model S est équipée de cet accélérateur d'énergie. Le prototype équipé d'une pile de 1,5 volt parcourt 8 000 km.

Voilà pour le point de départ d'«Annihiler», premier roman de Davy Mouth, 39 ans, qui sortira officiellement le 25 mars. Ingénieur dans l'automobile depuis près de 20 ans, Davy conçoit des pièces automobiles au sein d'une entreprise luxembourgeoise.

Faut-il y voir un lien de cause à effet? «Au départ, pas du tout. J'étais parti sur une histoire de science-fiction, mais inconsciemment, mon esprit m'a ramené vers l'automobile», explique l'auteur avec amusement.

Déjà un second roman en préparation

La passion de l'écriture? Davy n'est pas tombé dedans lors de sa tendre enfance. «Adolescent, la lecture ne m'intéressait pas. J'ai commencé à me pencher sérieusement sur la question à l'âge de 30 ans, en découvrant Stephen King, Musso. Et l'envie d'écrire est venue quasiment aussitôt...», raconte-t-il.

«Entre les recherches et l'écriture», deux années ont été nécessaires pour donner vie à son premier ouvrage. «Annihiler». Mais c'est loin de décourager Davy, qui prépare déjà un second roman sur le thème du réel et de l'irréel.

«Annihiler», disponible en précommande ici

Écoutez l'interview de Davy Mouth par Jean-François Servais pour «L'essentiel Radio»:

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Ton opinion