Au Luxembourg – De plus en plus de jeunes manipulés via Internet

Publié

Au LuxembourgDe plus en plus de jeunes manipulés via Internet

LUXEMBOURG – La pratique d’entrer en contact avec un mineur, notamment pour lui demander des faveurs sexuelles, est en hausse ces dernières années.

Dans les affaires de cybergrooming, les adultes incitent souvent les mineurs à commettre des actes sexuels.

Dans les affaires de cybergrooming, les adultes incitent souvent les mineurs à commettre des actes sexuels.

AFP

Gros utilisateurs d’Internet et des réseaux sociaux, les mineurs sont particulièrement sensibles aux dérives de cet outil. Le nombre d’affaires de manipulation de mineurs par des adultes via Internet, parfois appelé le cybergrooming, a nettement augmenté ces dernières années, a indiqué jeudi le ministre de la Justice, Félix Braz, dans une réponse adressée à la députée Nancy Arendt.

La pratique consiste généralement à inciter le mineur à commettre des actes à caractère sexuel. Douze affaires ont été recensées l’année dernière, selon le ministre, soit trois de plus qu’en 2015. Surtout, la police grand-ducale n’avait enregistré que trois affaires entre 2012 et 2014.

Le gouvernement a rappelé que des mesures de prévention et de sensibilisation à destination des élèves étaient prises «depuis belle lurette». Depuis 2010, les interventions sont obligatoires pour tous les élèves en classe de 7e. De plus, «la cyberviolence et le cyberharcèlement sont des sujets traités de manière transversales à travers toutes les disciplines scolaires», reprend le ministre. Le nouveau cours Vie et société tient compte de cette thématique.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion