Assises – Débattre d'intégration, ça vous tente?
Publié

AssisesDébattre d'intégration, ça vous tente?

ESCH-SUR-ALZETTE - Les 12 et 13 octobre prochains auront lieu les premières assises de l’Intégration de la ville d'Esch-sur-Alzette, et du pays. Ouvertes à tous, vous pouvez déjà vous inscrire.

«En tant que commune, nous sommes fiers d’accueillir des étrangers de 150 nationalités», a affirmé Lydia Mutsch, lors de la présentation de ses assises.

«En tant que commune, nous sommes fiers d’accueillir des étrangers de 150 nationalités», a affirmé Lydia Mutsch, lors de la présentation de ses assises.

Editpress

Les 12 et 13 octobre prochains, la commune d’Esch-sur-Alzette organise ses premières assises de l'Intégration. Le vendredi en soirée, et toute la matinée du samedi tout un chacun pourra donc se rendre à ces assises pour parler, débattre ou tout simplement écouter. Pour ce faire, quatre tables rondes seront organisées:
- Le mouvement associatif et son rôle dans l'intégration des immigrés
- Le nouvel immigré: 10 gestes dès son arrivée
- L'intégration, pas une voie à sens unique
- L'intégration n'a pas d'âge

Un événement qui réjouira certainement les 55,12% de résidents étrangers que comptent la ville d'Esch-sur-Alzette. «En tant que commune, nous sommes fiers d’accueillir des étrangers de 150 nationalités. Les assises sont un évènement tout nouveau. Mais nous n’avons pas peur d’essayer des voies qui sont quelque peu innovantes», a expliqué Lydia Mutsch, bourgmestre LSAP d'Esch-sur-Alzette.

À noter que ces assises, qui doivent aider les politiques eschois, auront lieu tous les deux ans. Si vous êtes intéressés, vous pouvez vous inscrire dès maintenant auprès de la commune par fax au: 54 29 27 ou par mail: daniel.codello@villeesch.lu ou
marc.limpach@villeesch.lu.

(FR/ChML'essentiel Online)

Qui organise?

Ces assises sont organisés par la «commission d’intégration» de la Ville d'Esch-sur-Alzette, qui compte environ 22 membres, dont la moitié sont des politiciens communaux et l’autre moitié des citoyens non-luxembourgeois qui ont candidaté pour en faire partie.

Ton opinion