Espagne: Déclaré mort, l'homme respirait encore à la morgue

Publié

EspagneDéclaré mort, l'homme respirait encore à la morgue

Un Espagnol de 64 ans souffrant de problème d'alcoolisme a été prononcé mort par un médecin, avant que le légiste ne repère l'incroyable erreur.

L'homme était bien vivant à la morgue.

L'homme était bien vivant à la morgue.

Non il ne s'agissait pas d'un fantôme, mais bel et bien du «cadavre» d'un homme de 64 ans. Un médecin légiste espagnol a eu la plus grande surprise de sa carrière en apercevant que le corps qu'il s'apprêtait à prendre en charge avec les pompes funèbres… respirait encore, rapporte le média espagnol El Periodico.

La faute à son confère, qui n'a pas effectué les vérifications nécessaires au préalable. L'histoire à peine croyable a eu lieu dans la région de Tarragone, en Espagne. Le médecin avait été appelé dans une résidence pour rendre compte de l'état d'un patient inconscient. Pour lui, son décès ne faisait aucun doute.

En réalité, l'homme qui souffre de gros problèmes d'alcoolisme avait de grandes difficultés à respirer. L'hôpital de Riudecanyes l'a finalement transféré de la morgue au service adéquat. Rien n'a été précisé sur son état de santé actuel. Mais une enquête a été ouverte suite aux manquements constatés.

(th)

Ton opinion

0 commentaires