Formule 1 – Décolletés et shorts interdits au GP d'Arabie saoudite

Publié

Formule 1Décolletés et shorts interdits au GP d'Arabie saoudite

Les organisateurs du premier Grand Prix organisé dans le pays, à Jeddah, ont transmis un code vestimentaire très strict pour les fans se rendant sur place.

L’Arabie saoudite organisera du 3 au 5 décembre son premier Grand Prix de Formule 1. Un circuit urbain construit en un temps record qui a déjà fait parler de lui. Mais une nouvelle polémique vient s’ajouter aux précédentes: des internautes ont partagé sur les réseaux sociaux un message des organisateurs après avoir acheté leur billet. Le mail contenait des pictogrammes très précis expliquant les tenues acceptées dans les gradins et celles qui seraient refusées à l’entrée du circuit.

Les hommes présents dans les tribunes n’auront par exemple pas le droit de porter de débardeur, de short ou de pantalon troué et même de se mettre torse nu. Le non-respect des règles de dress code pourrait entraîner l’exclusion de la personne en question. Mais les règles pour les femmes semblent être encore plus prohibitives: robes trop courtes, décolleté, épaules nues, jupe et shorty seront interdits. Les vêtements qui donneront accès au circuit sont également décrits très précisément.

Ce code vestimentaire pour les spectateurs est inédit en F1. Et les pilotes pourraient ne pas être ravis de la nouvelle que certains n’hésitent pas à qualifier de discriminatoire et sexiste. Lors du Grand Prix de Hongrie, début août, le pilote d’Aston Martin et quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, n’avait pas hésité à arborer un tee-shirt arc-en-ciel face aux mesures homophobes adoptées par le gouvernement du président Viktor Orban. Lewis Hamilton a, par exemple, longtemps porté un tee-shirt «Black Lives Matter», s’agenouillant au début des courses. Qu’en sera-t-il en Arabie saoudite?

(L'essentiel/lom)

Ton opinion