Arabie saoudite: Découvrez Sindalah, île super luxueuse de la Mer rouge

Publié

Arabie saouditeDécouvrez Sindalah, île super luxueuse de la Mer rouge

L'Arabe saoudite a présenté ce lundi le projet de Sindalah, la première destination insulaire de luxe de NEOM, mégapole futuriste en construction dans le nord-ouest du royaume.

Les premiers touristes pourront accoster en 2024.

Les premiers touristes pourront accoster en 2024.

NEOM

Principale porte d'entrée de la mer Rouge offrant des expériences nautiques sur mesure, Sindalah devrait commencer à accueillir des clients pour profiter de ses installations et de ses offres exclusives à partir du début de 2024. Il est prévu que le développement crée 3 500 emplois dans le secteur du tourisme et des services d'accueil et de loisirs.

S'étendant sur une superficie d'environ 840 000 mètres carrés, Sindalah fait partie d'un groupe d'îles qui seront développées dans NEOM, chacune selon une vision et un design uniques. «The Line», ville verticale, dévoilée fin juillet fait également partie du projet.

«Il s'agit d'un autre moment important pour NEOM et d'une étape majeure dans la réalisation des ambitions touristiques du Royaume dans le cadre de la Vision 2030», a indiqué Mohammed bin Salman, prince Héritier, Premier ministre et président du Conseil d'administration de la société NEOM. «Sindalah sera la première destination insulaire de luxe de NEOM, offrant une passerelle touristique vers la mer Rouge qui deviendra le site touristique le plus excitant et le plus exquis de la région».

Sindalah comprendra une marina de 86 places, tandis que les bouées au large accosteront les superyachts. Elle proposera 413 chambres d'hôtel ultra-premium, en plus des 333 appartements haut de gamme. Un club de plage luxueux, un yacht club glamour et 38 offres culinaires uniques sont également au programme. Sindalah devrait également devenir une destination populaire de golf en offrant aux amateurs l'occasion de découvrir un parcours de classe mondiale de 6 474 yards (5 920 mètres) par 70, avec ses 18 tees.

Début octobre, l'Arabie saoudite a été désignée pour accueillir les Jeux asiatiques d'hiver de 2029, à Neom, une décision critiquée par des défenseurs de l'environnement en raison notamment des conditions climatiques désertiques.

(Newswire)

Ton opinion

1 commentaire