Tensions familiales – Delon junior en guerre contre son paternel

Publié

Tensions familialesDelon junior en guerre contre son paternel

L'acteur a été critiqué, violemment, par son fils cadet. Après une passe d'armes par presse interposée, le jeune homme en remet une couche.

Alain Delon a nié les affirmations de son fils.

Alain Delon a nié les affirmations de son fils.

AFP

«Je suis horrifié et dévasté de tristesse, comme la sœur et la mère d'Alain-Fabien. Ce sont des insanités. Mon fils est complètement paumé et ne donne des interviews à sensation que pour l'argent», s'est indigné samedi Alain Delon, dans le journal Le Parisien. Mercredi, Alain-Fabien Delon avait dit au Vanity Fair italien que son père avait levé la main sur lui, sur sa mère, Rosalie Van Breemen, et sur son frère aîné, Anthony. Alain Delon aurait également abandonné son rejeton de 18 ans, le laissant sans domicile et sans argent.

L'acteur a aussitôt rétorqué: il n'a jamais frappé son ex-femme, mais il reconnaît lui avoir donné une gifle, une seule fois. Et il n'aurait pas touché ses garçons: «Je ne suis pas un homme qui tape ses enfants». Il a aussi précisé que son fils avait quitté la maison de son plein gré. Vu l'ampleur prise par ses déclarations chocs, le fiston a dû s'expliquer, samedi. Sa nouvelle version des faits est à peine moins gratinée.

«La journaliste a déformé mes propos. Cette interview est devenue du grand n'importe quoi», a-t-il dit au site Internet du magazine «Public». Il a précisé qu'il a effectivement choisi lui-même de vivre seul et qu'il n'a jamais vu son père frapper sa mère, même si elle présentait parfois des traces de coups. Mais il a maintenu que lui et Anthony avaient été battus par la star. Il a ajouté qu'il a dealé de la marijuana en Suisse pour manger et que son père lui met des bâtons dans les roues au niveau professionnel. Ces propos risquent de ne pas apaiser les tensions familiales...

Ton opinion