Elections en Thaïlande – Demande d'interdiction du parti vainqueur

Publié

Élections en ThaïlandeDemande d'interdiction du parti vainqueur

Les Démocrates, battus lors des élections de dimanche dernier, veulent faire interdire le parti d'opposition qui a largement remporté le scrutin.

Yingluck Shinawatra, sœur de l'ancien Premier ministre Thaksin, est à la tête du parti d'opposition. (photo: Reuters)

Yingluck Shinawatra, sœur de l'ancien Premier ministre Thaksin, est à la tête du parti d'opposition. (photo: Reuters)

L'équipe de juristes du parti du Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, a dénoncé le fait que des membres du Puea Thai, sous le coup d'une condamnation à cinq ans d'interdiction de toute activité politique, se sont impliqués dans la campagne, selon leur chef Wiratana Kalayasiri. Le Puea Thai est la troisième incarnation du parti des alliés de Thaksin Shinawatra, ex-Premier ministre en exil renversé en 2006 par un coup d'État.

Le Thai Rak Thai (TRT) et le Parti du pouvoir du peuple (PPP) ont tous deux été interdits respectivement en 2007 et 2008 par des décisions de justice. Plusieurs dizaines de leurs membres avaient été du même coup interdits d'activités politiques pour cinq ans.

«J'ai soumis la plainte à la Commission électorale à 11h (4h GMT) aujourd'hui», a indiqué Wiratana. «Nous demandons à la Commission de recommander la dissolution du Puea Thai à la Cour constitutionnelle».

Le parti Puea Thai emmené par Yingluck Shinawatra, sœur de Thaksin, a obtenu la majorité absolue dimanche. Le résultat avait été accepté dès dimanche soir par Abhisit lui-même.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion