Coronavirus au Luxembourg – Des actions de solidarité regroupées en ligne

Publié

Coronavirus au LuxembourgDes actions de solidarité regroupées en ligne

LUXEMBOURG - Deux jeunes femmes viennent de lancer une plateforme regroupant les actions liées aux besoins des personnes vulnérables.

Belen et Bianca souhaitent que les plus vulnérables soient aidés.

Belen et Bianca souhaitent que les plus vulnérables soient aidés.

Bianca Martinez et Belen Diaz-Mor vivent au Luxembourg et sont actives dans le milieu de la télécommunication. L’une travaille à la Commission européenne et l’autre chez Amazon. Ensemble, elles ont décidé de lancer un site Internet pour regrouper toutes les actions de solidarité autour des personnes qui souffrent directement ou indirectement du développement de l’épidémie du coronavirus.

Pour Bianca Martinez comme pour son amie, tout est parti d’un simple constat: «On vit une période très difficile et il est important d’aider les gens qui en ont besoin. Les personnes les plus sensibles doivent rester chez elles. Avec notre site Internet, on veut donner la possibilité à ces personnes plus vulnérables de trouver des personnes disponibles pour faire leurs courses ou aller à la pharmacie».

«Mon grand-père est décédé du coronavirus»

Pour mettre leur plateforme en place, les deux jeunes femmes ont effectué un gros travail préparatoire: «On a fait le tour des sites Internet des communes et on a listé les initiatives qui sont en place. Sur notre site, on a une carte avec des points sur les différentes communes où des choses ont déjà été mises en place. L’idée, c’est d’avoir des contacts avec d’autres personnes pour augmenter l’offre de services pour les personnes dans le besoin».

Ce site, Bianca a décidé de le dédier à son grand-père Cesar Fernandez pour une seule raison: «Mon grand-père qui vit en Espagne est décédé ce week-end. Je sais que là-bas en Espagne tout le monde sort pour faire ses courses et plein d’autres choses. C’est important de réfléchir à ce qu’on fait pour empêcher ce virus d’encore faire des ravages».

Les deux jeunes Espagnoles attendent désormais de pouvoir entrer en contact avec toutes les personnes qui souhaitent les aider dans leurs démarches.

www.helpcovid19.lu

(Jean-François Servais / L'essentiel )

Ton opinion