Aides à Luxembourg-Ville – Des bons d'achats pour 2/3 des commerces
Publié

Aides à Luxembourg-VilleDes bons d'achats pour 2/3 des commerces

LUXEMBOURG - Plus de 2/3 des commerces de la capitale ont demandé de participer à l'opération bons d'achats. Reste à distribuer les 22 000 bons aux potentiels clients.

La ville de Luxembourg va aider ses commerçants directement à hauteur d'1 million d'euros à l'aide de bons d'achat.

La ville de Luxembourg va aider ses commerçants directement à hauteur d'1 million d'euros à l'aide de bons d'achat.

L'essentiel

La ville de Luxembourg n'a pas hésité à mettre la main au portefeuille pour soutenir ses commerces frappés de plein fouet par la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19. Au niveau des bons d'achat, 1 086 commerces ont participé à l'action (442 au niveau de l'Horesca et 644 au niveau du shopping ou autres secteurs d'activités). Au niveau du subside forfaitaire unique, selon les chiffres fournis par la capitale, c'est un total de 824 demandes qui ont été introduites à la date du 20 juillet 2020.

«Sur 1 500 commerces qui auraient pu, potentiellement, introduire une demande pour les bons d'achat, près de 1 000 ont participé à l'opération», a reconnu Serge Wilmes, Premier échevin de la ville de Luxembourg. «C'est déjà un million d'euros d'aide directe que la ville de Luxembourg a donné à ses commerçants. Et pour le subside unique de 4 000 euros, c'est près de 800 commerçants qui ont participé. J'estime que les deux actions sont donc bien accueillies. On peut donc déjà parler d'un succès, d'autant plus que c'est encore possible d'obtenir les 4 000 euros jusqu'au 30 septembre. Cela nous conforte donc dans cette action et dans la décision de venir en aide aux commerçants de la capitale».

Si c'est un succès pour les commerçants, l'est-ce déjà tout autant pour les clients? «Au niveau des bons d'achats, il va tout d'abord falloir les distribuer», reconnaît Serge Wilmes. «Il va falloir s'organiser, car il y a presque 22 000 bons d'achats à gérer maintenant par la ville. Nous sommes entrain de ficeler les modalités, pour savoir, notamment, comment nous allons réussir à les distribuer. Là aussi, j'ai tendance à croire que nos concitoyens vont être très contents et qu'ils vont jouer le jeu».

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Ton opinion