Avion abattu en Ukraine – Des corps seraient encore sur le site du crash
Publié

Avion abattu en UkraineDes corps seraient encore sur le site du crash

Il est «tout à fait possible que beaucoup de corps» soient encore sur le site du crash, «en plein air», a déclaré mercredi le Premier ministre australien.

«Il est tout à fait possible que beaucoup de corps soient encore là-bas, en plein air, sous le soleil de l'été européen, soumis à des interférences et aux ravages de la chaleur et des animaux», a estimé le chef du gouvernement. Tony Abbott a de nouveau appelé à «des recherches poussées pour la récupération» des cadavres sur le site, dans l'est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes pro-russes. Il s'est dit «gravement inquiet» et estimé que «jusqu'à présent», les opérations de récupérations des corps «n'avaient pas été menées de manière professionnelle».

Un premier avion doit décoller mercredi matin de l'aéroport de Kharkiv en Ukraine, ramenant aux Pays-Bas les restes humains de passagers de l'avion, probablement abattu par un missile parti de la zone contrôlée par les rebelles pro-russes. Des examens y seront conduits afin de permettre l'identification des corps afin qu'ils puissent être rendus aux familles. À noter que les familles des victimes australiennes pourront se rendre aux Pays-Bas, afin d'accompagner les corps de leurs proches lors de leur retour dans leur patrie, a indiqué mercredi le Premier ministre d'Australie.

200 ou 282 corps?

Parmi les 298 personnes à bord du Boeing de Malaysia Airlines, 28 étaient Australiens et neuf résidaient dans ce pays. «De par la nature (de cette catastrophe), il pourrait s'écouler quelques semaines avant que nous puissions honorer les morts en leur rendant à ceux qui les aimaient et qu'ils aimaient. Mais nous les ramènerons à la maison», a promis le chef du gouvernement australien, Tony Abbott, dans un communiqué. «Une fois que les victimes australiennes du MH17 auront été identifiées, le gouvernement transportera les familles qui le souhaitent aux Pays-Bas, afin qu'elles puissent accompagner leurs proches lors du retour sur leur terre natale».

Le nombre exact de dépouilles entreposées dans un train réfrigéré en Ukraine n'est pas connu. L'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) parlait mardi de quelque 200 corps, alors que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait évoqué le nombre de 282 «selon des informations non confirmées».

(L'essentiel/AFP)

Jour de deuil mercredi aux Pays-Bas

Les Pays-Bas observeront mercredi un jour de deuil national, en accueillant le retour des premiers corps de victimes du crash du vol MH17. Sur 298 victimes, 193 sont néerlandaises.

Ton opinion