Football: Des doutes sur la sécurité dans le nouveau stade

Publié

FootballDes doutes sur la sécurité dans le nouveau stade

LUXEMBOURG – L'intrusion de plusieurs personnes sur le terrain, samedi, pose des questions sur la sécurité au Stade de Luxembourg.

AFP

Pour son premier très gros test, la sécurité du Stade de Luxembourg a connu des ratés samedi soir. Alors que la majorité des 9 374 spectateurs étaient acquis à la cause turque, des fumigènes ont atterri sur la pelouse depuis le coin de tribune qui était dédié aux visiteurs à la demi-heure de jeu.

Mais les incidents les plus marquants sont survenus en fin de match. C'est d'abord un homme torse nu, drapeau luxembourgeois sur le dos, qui a couru jusqu'au milieu du terrain avant d'être repris par les stadiers, à la 83e minute. Puis deux autres individus à la 90e, dont un qui est venu se planter nez-à-nez devant Leandro Barreiro pendant de longues secondes, avant l'intervention de la sécurité.

Une poignée d'autres supporters sont venus réclamer maillots et selfies, après le coup de sifflet final, là encore sans rencontrer de franche opposition. «Si on veut rentrer sur le terrain, on peut car il n'y a pas de grillages, reconnaît Joël Wolff, secrétaire général de la FLF. Il y a eu des problèmes, mais on ne peut jamais tout éviter. C'est regrettable, mais c'est comme ça. Le dispositif de sécurité avait été validé lors de nos réunions avec les forces de l'ordre avant le match». Un peu plus de 180 stadiers étaient présents pour ce match classé à risque.

La police, responsable des alentours du stade, est intervenue après la rencontre pour empêcher un groupe décrit comme violent de rentrer dans l'espace VIP. Mais pour cet incident, comme pour les hommes entrés sur le terrain, aucune arrestation n'a été recensée, rapporte une porte-parole de la police grand-ducale.

La fédération attend désormais le rapport du délégué de l'UEFA sur les incidents de la soirée, avant que le dossier ne passe devant une commission de discipline de l’instance européenne, qui pourrait prononcer des sanctions, dans les prochaines semaines. Pour la réception des Îles Féroé, mardi, le dispositif sera plus léger que samedi soir, alors qu'autour de 4 000 spectateurs sont attendus.

(Tom Vergez)

Ton opinion

4 commentaires