Saisies des douanes – Des drogues «alarmantes» au Luxembourg
Publié

Saisies des douanesDes drogues «alarmantes» au Luxembourg

LUXEMBOURG - Des drogues nouvelles livrées par courrier postal connaissent un essor au Luxembourg, d'après le bilan 2021 des saisies des douanes fourni à «L'essentiel».

Les douanes et accises effectuent des contrôles réguliers à l'aéroport.

Les douanes et accises effectuent des contrôles réguliers à l'aéroport.

Au cours de l'année 2021, l'Administration des douanes et accises a saisi plus de 57 kilos de drogue, en plus de centaines de comprimés divers et de 91 120 cigarettes de contrebande, d'après le rapport statistique annuel fourni à «L'essentiel». Un bilan «sans grande surprise», dixit Paul Felten, commissaire douanier et chef d'inspection, qui livre tout de même de véritables tendances en matière de consommation et de trafic.

Sur ce dernier point, les «livraisons par courrier express» sont en pleine expansion depuis le début de la pandémie suivant le développement du commerce en ligne. Des drogues de synthèse commandées sur le dark web parfois très loin (Chine) ou des substances plus communes (marijuana, haschisch) venues en grande majorité des Pays-Bas et livrées directement dans les boîtes aux lettres des particuliers. Un phénomène qui complique le travail des autorités, qui peinent à remonter les filières à l'international «en raison des trop petites quantités».

18,6 kilos de kétamine

Les opérations menant aux saisies, en revanche, ont évolué. Si les douanes sont toujours vigilantes sur les arrivées de marchandises au Findel et aux transferts de produits par voie routière, elles multiplient également les contrôles au sein des réseaux postaux. «Il n'est pas rare qu'une société nous appelle après la détection d'une poudre suspecte. Charge au Laboratoire national de santé de l'identifier par la suite», détaille Paul Felten.

Une analyse qui confirme le développement des drogues de synthèse au Luxembourg et la popularité «alarmante» de médicaments à l'usage détourné. Au cours de l'année précédente, 18,6 kilos de kétamine, un antidouleur destiné normalement aux animaux, ont été saisis. 114 comprimés et 514 grammes de «comprimés soumis à prescription médicale» ont également été interceptés.

La cocaïne toujours populaire

Sans surprise, le haschisch (31,8 kilos) a été la drogue la plus saisie lors d'une année marquée par l'absence de gros coups de filet. «Souvent il s'agit de CBD avec une teneur en THC trop importante», explique M. Felten. 1,7 kilo de cocaïne a été repéré par les douanes, confirmant la popularité de cette drogue auprès de certains résidents. Mais ces chiffres, «très dépendants des saisies effectuées», ne disent pas tout de la consommation de drogue au Luxembourg, conclut Paul Felten.



Le bilan détaillé des saisies des douanes:

Haschich: 31,8 kilogrammes
Kétamine: 18,6 kg
Marijuana: 3,7 kg + 29 joints
Cocaïne: 1,7 kg
Héroïne: 544 grammes
Comprimés médicaux: 114 pièces + 514 g
LSD: 107 pièces
Nouveaux produits de synthèse: 141 g + 109 pièces
Amphétamines: 95,7 g
Champignons: 35,6 g
91 120 cigarettes
9 906 euros, 32 GSM, 7 voitures
10 arrestations

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion