Des écologistes attaquent un baleinier

Publié

Des écologistes attaquent un baleinier

Ils s’y sont pris avec des enveloppes d’acide butyrique. Quatre marins ont été blessés. Le Japon veut tuer un millier de baleines en 2008. À des fins «scientifiques».

Les heurts se multiplient entre écologistes et baleiniers en pleine saison de chasse à la baleine. (afp)

Les heurts se multiplient entre écologistes et baleiniers en pleine saison de chasse à la baleine. (afp)

La guerre contre la chasse à la baleines continue et devient violente. Des écologistes se trouvant à bord du navire Steve Irwin, appartenant à l'organisation Sea Shepherd, ont lancé des enveloppes contenant de l'acide butyrique, une poudre blanche qui brûle les yeux, sur le pont du baleinier Nisshin Maru, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Itsunori Onodera. "La poudre a atteint deux membres d'équipage et deux officiers des garde-côtes japonais, qui se sont plaints de douleur", a-t-il dit.

En janvier, les militants de Sea Shepherd, organisation basée aux Etats-Unis, avaient déjà lancé des bouteilles contre le navire baleinier et deux activistes, un Australien et un Britannique, avaient réussi à monter à bord du navire japonais. L'incident avait provoqué des tensions entre le Japon et l'Australie, fervente opposante à la chasse, et les deux militants avaient été remis par les Japonais deux jours plus tard à un navire militaire australien.

M. Onodera a fait part de ce nouvel incident lors d'un séminaire organisé à Tokyo pour rallier la communauté internationale à la cause de la chasse à la baleine. Étaient présents l'Angola, le Cambodge, le Congo (Brazzaville), la Guinée équatoriale, l'Erithrée, le Ghana, le Laos, le Malawi, Palau, la Tanzanie et Vanuatu. Les défenseurs de l'environnement accusent le Japon d'acheter des voix au sein de la Commission baleinière internationale en courtisant des pays qui reçoivent de l'aide du gouvernement japonais et qui n'ont aucune tradition liée à la pêche à la baleine.

avec AFP

Ton opinion