Au nord-est du Luxembourg – Des fumées noires suite à un incendie à Echternach
Publié

Au nord-est du LuxembourgDes fumées noires suite à un incendie à Echternach

ECHTERNACH - L'incendie dans l'usine Euro-Composites a provoqué de très hautes fumées noires visibles des km à la ronde. Elles ont pris la direction de l'Allemagne.

Peu après 12h30, ce mardi, un Mobile Reporter de L'essentiel nous a envoyé plusieurs photos et une vidéo signalant un incendie sur la zone industrielle d'Echternach, au nord-est du Luxembourg, et tout près de la frontière allemande. Sur les images, on a constatait un long panache de fumée noire s'élevant vers le ciel. Alors que plusieurs témoins parlaient d'une explosion, les forces de l'ordre ont tenu à préciser, en fin d'après-midi, qu'il s'agissait d'un «feu virulent au niveau d'un hall de stockage de 2 000 mètres carrés sur le site industriel d'Euro-Composites».

Contacté par téléphone, vers 13h, notre Mobile Reporter nous avait précisé que plusieurs camions de pompiers étaient arrivés sur les lieux, à proximité de la société Euro-Composites qui emploie plus de 800 personnes et qui transforme des matériaux composites pour le secteur industriel. Selon d'autres photos envoyées par notre communauté de Mobiles Reporters, la fumée noire était visible à plusieurs km à la ronde.

Les fumées vers l'Allemagne

Le Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) a confirmé qu'au total, «ce sont 100 pompiers et 10 centres d'incendie et de secours» qui ont été mobilisés, pour «éviter la propagation du brasier aux bâtiments adjacents», «analyser les fumées et les eaux usagées», «assurer un soutien sanitaire» et «ravitailler le personnel engagé». Il n'y a, a priori, pas de blessés sur le site qui a été évacué. Un journaliste de L'essentiel, présent sur place, a appris que c'est de la résine phénolique, utilisée dans les technologies spatiales, qui a pris feu au sein de l'entreprise.

Selon l'application GouvAlert.lu, il était indispensable de laisser le passage libre aux services de secours. Des fumées importantes se dirigent vers l'Allemagne et il est fortement conseillé de garder portes et fenêtres fermées de manière préventive dans toutes les régions limitrophes. Sur le coup de 15h30, le Commandant des Opérations de secours a déclaré que le feu était définitivement sous contrôle.

Ce n'est pas la première fois que la société Euro-Composites est confrontée à un incendie. En février 2015 déjà, durant la nuit, une installation de chauffage thermique avait pris feu provoquant une épaisse fumée et des dégâts matériels très importants. La production de certaines substances oblige en effet de chauffer des huiles à des températures dépassant les 600 degrés. Selon le gouvernement luxembourgeois, le site d'Euro-Composites ne fait pas partie des 16 établissements classés «Seveso» où sont manipulées des substances considérées comme dangereuses.

(fl/L'essentiel)

Ton opinion