Sur votre smartphone – Des grimaces à la place des mots de passe

Publié

Sur votre smartphoneDes grimaces à la place des mots de passe

Google a déposé un brevet qui renforce la sécurité du déverrouillage d’un mobile par reconnaissance faciale.

L’idée repose sur une version améliorée de la reconnaissance faciale déjà disponible sur les terminaux Android.

L’idée repose sur une version améliorée de la reconnaissance faciale déjà disponible sur les terminaux Android.

AFP

Se rappeler d’un mot de passe ou d’un code de déverrouillage est parfois fastidieux. Pour s’affranchir de cette contrainte, les géants du secteur technologique sont à la perpétuelle recherche d’une solution. Et au vu d’un brevet déposé en juin 2012, qui vient d’être rendu public, Google a mis au point la sienne. L’idée repose sur une version améliorée de la reconnaissance faciale déjà disponible sur les terminaux Android.

Ainsi, pour éviter qu’une personne malintentionnée contourne la sécurité de la technologie en se servant d’une photo du propriétaire d’un mobile, la nouvelle identification nécessite que l’utilisateur fasse une expression faciale, comme par exemple un clin d’oeil, un mouvement des sourcils, une torsion du nez ou une langue tirée.

Tatouage électronique

Il se murmure qu’Apple, de son côté, pourrait introduire un système de reconnaissance d’empreintes digitales pour déverrouiller le prochain iPhone de la firme. Quant à Motorola, le fabricant a présenté, le 30 mai dernier, lors de la conférence All Things Digital, à San Francisco, une «vitamine d’authentification».

Le cachet muni d’une micropuce à ingérer sans danger dans son estomac permet de se connecter à un appareil mobile ou un ordinateur, sans entrer de mot de passe. La société a aussi montré une solution de tatouage électronique, à savoir un sticker sur l’avant-bras, qui sert de sésame personnel.

(L'essentiel Online/man)

Ton opinion