A Luxembourg-Ville: Des habitants refusent d’être expropriés sur le passage du tram

Publié

À Luxembourg-VilleDes habitants refusent d’être expropriés sur le passage du tram

LUXEMBOURG – Un potentiel contretemps pourrait toucher le chantier du tram, du côté de la rue des Scillas, à Howald. Il existe un tronçon de 300 mètres sur lequel deux propriétaires refusent d'être expropriés.

par
Jean-François Colin

Vincent Lescaut/L'essentiel

Le ruban de l’inauguration de la ligne de tram jusqu’à Bonnevoie à peine coupé, les pelleteuses reprennent du service dès ce lundi boulevard de Kockelscheuer. En ligne de mire, l’extension de la ligne vers le sud, avec une arrivée à la Cloche d’Or programmée «au quatrième trimestre 2023, un timing qui sera respecté à coup sûr», confirme le ministre de la Mobilité, François Bausch.

Et le ministre Déi Gréng d’appuyer son assertion, malgré… un potentiel contretemps du côté de la rue des Scillas, à Howald, où les Ponts & Chaussées «vont travailler pour créer l’accès au pont» surplombant l’autoroute A6. «En effet, nuance François Bausch, il existe un tronçon de 300 mètres sur lequel deux propriétaires renâclent à être expropriés. Mais les pourparlers sont en cours, et je reste confiant de pouvoir débloquer rapidement la situation». Car, poursuit le ministre de la Mobilité, «ils ont tout intérêt à collaborer, puisque le passage du tram représente un plus pour leurs propres projets».

«Cela ne changera strictement rien quant au délai d’ouverture»

Il ne s’agit «que d’une simple question d’emprise», dit François Bausch, à savoir le fait pour l'Administration de déposséder un particulier d'un bien immobilier, à son profit ou au profit d'un tiers. «Simple» question, certes, mais qui pourrait bien glisser un grain de sable dans la machine jusqu’ici parfaitement huilée de Luxtram. «En cas de blocage, la ligne fonctionnerait alors provisoirement sur une seule voie», admet le responsable politique, ce qui «augmenterait la fréquence de passage des rames de 3 à 5 minutes pendant les heures de pointe». Et François Bausch, toujours aussi confiant, de reconnaître «un peu de perte de productivité au début», mais d’assurer que «cela ne changera strictement rien quant au délai d’ouverture».

En attendant, le chantier débute «dès cette semaine, du Lycée Vauban jusqu’à la Cloche d’Or», où le terrain est déjà défriché, dit le ministre. Des travaux qui vont impliquer la fermeture du carrefour du boulevard de Kockelscheuer avec les rues Émile Bian et Isaac Newton, à compter de ce lundi jusqu’au 6 novembre. En conséquence, les lignes de bus 5, 20, 22, 24 et 27 seront déviées de leur trajet habituel, mais sans suppression d’arrêts.

Ton opinion

27 commentaires