Vancouver-2010 – Des Jeux sans superstar, mais des champions à la pelle

Publié

Vancouver-2010Des Jeux sans superstar, mais des champions à la pelle

Les stars annoncées ont brillé sans pour autant triompher à ces Jeux de Vancouver, animés par une pléiade de champions, charismatiques comme le Suisse Simon Ammann ou la Sud-Coréenne Kim Yu-na, ou plus discrets.

On les attendait encore plus haut Lindsey Vonn a survolé la descente et décroché le bronze au super-G mais, moins impériale dans les épreuves techniques, elle n'a pas terminé ses trois autres courses.
Le biathlète Ole Einar Bjoerndalen et le fondeur Petter Northug, légendes de leur discipline, sont passés à côté de leurs premières courses, avant de renouer avec le podium (argent dans le 20 km pour le premier, bronze en sprint pour le second) et de se sublimer pour donner l'or aux relais norvégiens.

En combiné nordique, le Français Jason Lamy-Chappuis a été magistral au petit tremplin, mais le vent qui s'est levé sur le grand tremplin ne lui a pas permis de tenter le doublé. Le Néerlandais Sven Kramer a aussi réussi son entrée avec le titre sur 5000 m en patinage de vitesse avant lui aussi de rater le doublé pour une erreur de couloir dans le 10.000 m.

Ils ont rempli leur besace

La Norvégienne Marit Bjoergen repart avec cinq médailles dont trois d'or en ski de fond, après avoir manqué le quadruplé d'un cheveu sur le 30 km. La Chinoise Wang Meng a elle aussi réussi un triplé au sommet en short-track.

Huit ans après son doublé petit/grand tremplin en saut à ski à Salt Lake City, Simon Amman a refait le plein à Whistler. Et la jeune patineuse Kim Yu-na n'a pas tremblé malgré les énormes attentes de son pays: ses deux programmes proches de la perfection lui ont rapporté un titre olympique et un déluge record de points. Derrière, l'Allemande Magdalena Neuner a remporté deux médailles d'or et une d'argent dans les épreuves individuelles en biathlon, tout comme le Coréen Lee Jung-Su en short-track. Et la Tchèque Martina Sablikova a dominé l'anneau de Richmond de patinage de vitesse (deux médailles d'or, une de bronze).

Ils ont marqué les Jeux

À Whistler, Bode Miller et Aksel Lund Svindal sont montés tous les deux sur chacune des marches du podium, et Maria Riesch a réussi avec le slalom et le super combiné le doublé que sa grande amie Vonn visait. À Cypress Mountain, le roi Shaun White avait partie gagnée avant même son dernier passage au half-pipe, et Alexandre Bilodeau, dans l'épreuve des bosses, a offert au Canada sa première médaille d'or à domicile, gagnant un statut de héros national et lançant la ruée vers l'or de ses compatriotes.

À la patinoire du Pacific Coliseum, Evgeni Plushenko, battu d'un souffle par Evan Lysacek, a failli réussir son pari de revenir défendre son titre après trois ans d'absence, tandis qu'Apolo Anton Ohno a ajouté trois médailles à son palmarès, le plus fourni du short-track.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion